Amityville et le 7ème art.

Nous l’avons vu, Amityville a fait et fait encore parler d’elle mais avant de vous citer les 16 films et .. livres faisons un peu de géo :

Amityville est une localité de banlieue de la ville de Babylon, située sur l’île de Long Island, dans le comté de Suffolk, État de New York, aux États-Unis.

On oublie bien trop souvent qu’Amityville est bel et bien une ville et non le nom de « la » maison.

Long Island est une île du nord-est des États-Unis, s’étendant au large des côtes de l’État du Connecticut jusqu’au sud vers l’embouchure de l’Hudson sur laquelle est bâtie la ville de New York.

Aller, je vous ai assez embêté, voici les films dans l’ordre chronologique :

1)  Amityville, la maison du diable (1979)
Le 1er et certainement le plus connu de tous. Lui-même inspiré du livre de Jay Anson qui s’est inspiré des faits relatés par les Lutz …

Résultat de recherche d'images pour "Amityville : La Maison du diable"

De Stuart Rosenberg – Avec : James Brolin & Margot Kidder dans les rôles de George et Kathy Lutz,  Rod Steiger,Don Stroud, Murray Hamilton et John Larch dans les rôles des 4 prêtres.

Sortie en France le 20/02/1980 – Durée : 118 minutes

Synopsis : 

Amityville, banlieue de New York, 13 novembre 1974. Dans une maison bourgeoise, un jeune homme, dans un accès de démence, tue à coups de fusil ses parents, ses frères et ses sœurs. À son procès, il affirme avoir été possédé par une voix lui ordonnant de tuer tous les siens.

Quelque temps plus tard, la maison est mise en vente à un prix défiant toute concurrence. La famille Lutz l’achète, malgré la tragédie qui s’y est déroulée. Ils n’y resteront que vingt-huit jours alors que des phénomènes paranormaux se produisent…

Le tournage a duré 7 semaines. Il a eu lieu principalement à Toms River dans le New Jersey (extérieurs de la maison) et dans les MGM Studios de Los Angeles. La musique du film est composée par Lalo Schifrin et interprétée par Orchestre philharmonique tchèque. Elle n’est éditée en CD qu’en 2002. Le film a donné lieu à plusieurs actions en justice.

Anecdotes :

Dans un but purement commercial, certaines rumeurs auraient été colportées par la production, faisant part d’événements étranges survenus pendant le tournage. L’une d’elles rapportait que le film n’avait pas pu être tourné dans la maison d’Amityville parce que l’équipe de production aurait été trop effrayée pour y travailler. Faux ! : La ville d’Amityville n’a donné aucune autorisation à American International Pictures pour tourner sur son sol. Elle ne voulait pas de publicité supplémentaire sur l’affaire des meurtres. Le studio dut trouver une autre maison pour les scènes extérieures. C’est sur Brooks Road, à Toms River, qu’il la trouva.

Des façades intégrant les fameuses fenêtres en quart de lune y furent ajoutées ainsi qu’un toit mansardé pour ressembler à la maison d’Amityville.

Les propriétaires de l’époque l’ont vendu après le tournage du 3e film. Le terrain a été subdivisé par les nouveaux acquéreurs en plusieurs parcelles, contenant chacune une nouvelle maison. Celle du film a été déplacée sur l’une d’elles et a retrouvé, en grande partie, son aspect initial.

*****

2) Amityville II : The possession (1982)

Amityville 2, Le Possédé : Affiche Damiano DamianiDe Damiano Damiani – Avec : Burt Young, Rutanya Alda, James Olson.

Sortie en France le 05/01/1983 – Durée : 104 minutes

Synopsis : 

Suite de « Amityville, la maison du diable ».

Anthony Montelli est tout fier d’avoir pu acquérir cette grande et somptueuse maison de style colonial à Amityville, Long Island, pas très loin de New York. Les Montelli ont quatre enfants : Mark et Jan, les plus jeunes, puis Johnny et Patricia plus âgés. Les premiers incidents seront attribués au stress et à l’énervement du déménagement et de l’emménagement. Mais, très vite, la maison semble jouer un rôle maléfique dans le comportement de Johnny …

Anecdotes :

George Lutz voulait que cette suite s’inspire de l’ouvrage « The Amityville Horror Part II » de John G. Jones, mais le producteur Dino De Laurentiis avait signé un contrat avec American International Pictures pour utiliser le livre « Murder in Amityville » de Hans Holzer, qui était plus centré sur les meurtres commis par Ronald DeFeo Jr.

George Lutz poursuivit Dino De Laurentiis en justice mais perdit le procès. Cependant, il obtint que la mention « Ce film n’a aucun lien avec George et Kathy Lutz » soit inscrite sur les affiches du film.

Les experts Ed et Lorraine Warren, furent consultés en 1976 pour étudier le caractère « surnaturel » de la vraie maison d’Amityville acquise par la famille Lutz. Ils ont par la suite été engagés comme consultants en démonologie pour Amityville 2 : Le Possédé.

Contrairement au 1er film, celui-ci a été majoritairement tourné dans les studios Churubusco au Mexique. Cependant, comme pour le 1er volet, la maison de Toms River dans le New Jersey a été utilisée, car les autorités d’Amityville n’ont pas autorisé les tournages.

*****

3) Amityville 3D : Le Démon (1983)

Résultat de recherche d'imagesDe Richard Fleischer – Avec : Tony Roberts, Tess Harper.

Sortie en France en 1985 en vidéo – Durée : 105 minutes

Synopsis :

La “célèbre” maison du 112 Ocean Avenue à Amityville est désormais habitée par des faux médiums. Le journaliste de Révélations, George Baxter, et son associée viennent interroger le couple de mediums sur l’histoire de la maison. Après avoir démasqué les charlatans, George Baxter décide d’acheter la maison, car il est séduit par celle-ci. Il va avoir de surprenantes frayeurs et notamment devoir subir la mort de sa fille Susan, qui vit avec lui.

Anecdotes :

« Amityville 3D : Le Démon » est le tout 1er épisode de la saga à se fonder sur un scénario entièrement original, même si de furtives allusions le rattachent encore aux opus précédents et à l’affaire d’Amityville. C’est aussi le dernier à se dérouler presque exclusivement dans la sinistre maison avant le remake de 2005.

On notera les débuts à l’écran de la future vedette Meg Ryan.

Pour les besoins du 1er film, la production de l’époque avait ajouté des fenêtres en quart de lune des 2 côtés de la maison. Ses propriétaires ont, après le 2ème épisode, remplacé les 2 fenêtres du côté nord par d’autres de forme rectangulaire. Pour cette raison, les scènes extérieurs filmant les fameuses fenêtres n’ont pu être tournées que côté sud. De plus, il était prévu que la maison soit démantelée pour être reconstruite sur le terrain voisin. Une maquette taille réduite de la maison fut construite pour la scène de l’explosion.

C’est la dernière fois que la maison de Toms River, située au 18 Brooks Road, est utilisée pour la saga.

Des trois expériences en 3D de cette année-là ( Les dents de la mer 3 et Meurtres en 3 dimensions), Amityville 3D est la seule à n’avoir pas atteint les salles françaises.

*****

4) Amityville IV : The evil escapes (1989)

Résultat de recherche d'images

De Sandor Stern – Avec : Patty Duke, Jane Wyatt.

Date de sortie uniquement américaine et à la télévision 12/05/1989 – Durée : 95 minutes

Synopsis :

Par une nuit pluvieuse, 6 prêtres décident d’exorciser la maison d’Amityville, qui a autrefois été le théâtre de terribles meurtres. Tout semble se passer correctement.

Quelques jours plus tard, l’agence immobilière organise une vente des objets présents dans la demeure. Une femme âgée, Helen Royce, décide d’acheter une lampe. Ce qu’elle ignore c’est que la lampe est justement habitée par l’esprit de la maison, qui va alors tenter de posséder l’esprit de la jeune fille de la famille …

Anecdotes :

La maison choisie pour ce film est localisée au 402 M St. East, Wilmington(Californie). Une façade a été ajoutée pour lui donner l’apparence de celle d’Amityville. Les intérieurs de cette maison ont été filmés aussi. Le reste du tournage a eu lieu à Santa Paula et Altadena.

Ce 4ème opus n’exploite que furtivement la célèbre maison dans son introduction, pour davantage se consacrer au récit d’une incarnation maléfique concentrée sur une lampe.

Réalisé pour la télévision, Amityville 4 confirme un déclin tant qualitatif que thématique de la saga qui, à l’avenir, sortira exclusivement en vidéo jusqu’à la sortie en salles du remake de 2005.

*****

5) Amityville : La malédiction (1990)

Résultat de recherche d'images

De Tom Berry – Avec : Kim Coates, Dawna Wightman.

Sortie VHS aux Etats-Unis le 07/05/1990 – Durée : 91 minutes

Synopsis :

5 amis achètent une maison abandonnée à Amityville, pour pouvoir la louer et se faire de l’argent. Mais ils aiment tellement la maison qu’ils décident d’y dormir plusieurs nuits. Ils se retrouvent bientôt terrorisées par des fantômes, des insectes venimeux et des apparitions fantomatiques.

Anecdotes :

C’est le 5ème opus de la saga Amityville, même s’il n’est pas directement lié aux autres films.

*****

6) Amityville 6 : Votre heure a sonné (1992)

Résultat de recherche d'images pour "Amityville 1993 : Votre heure a sonné" Résultat de recherche d'images pour "Amityville 1993 : Votre heure a sonné"

De  Tony Randel – Avec : Nita Talbot, Stephen Macht

Sortie VHS aux Etats-Unis le 16/07/1992 et en France en 1993 – Durée : 95 minutes.

Synopsis :

Jacob revient de son voyage à Amityville et rapporte une mystérieuse horloge pour toute sa famille. Mais depuis l’arrivée de ce cadeau dans la maison, des phénomènes inexpliqués font surface. Jacob devient agressif et très malade et Lisa, la jeune fille, se transforme petit à petit en bombe sexuelle prête à tout.

Entre Rusty, l’ado de la famille, qui croit dur comme fer aux activités paranormales et Andrea, l’ex-copine de Jacob, qui essaie de comprendre ce qui se passe, rien ne va plus et leur vie se transforme petit à petit en véritable enfer.

N.B. : Les critiques trouvées sur le net s’accordent à dire que ce « film » tente de tirer sur la corde « à fric » juste parce qu’il porte le nom d’Amityville. Un objet possédé … à ce moment là on peut faire des centaines de « films » avec divers objets et cela mène à du grand n’importe quoi …

*****

7) Amityville : Darkforce

Résultat de recherche d'images pour "Amityville : Darkforce"

De John Murlowski – Avec : Ross Partridge, Julia Nickson-Soul

Sortie VHS aux Etats-Unis le 29/09/1993 – Durée : 91 minutes

Synopsis :

Artiste photographe, Keyes Terry se voit offrir un curieux miroir par un S.D.F. rencontré dans la rue. Une fois chez lui, d’étranges événements commencent à se produire et une série de morts mystérieuses lui fait prendre conscience que ce miroir est possédé par l’esprit de son défunt père, Franklin Bonner. Ce dernier avait en effet assassiné toute sa famille à coups de fusil dans la maison d’Amityville. (Wikipédia)

Après l’horloge, le miroir est désormais l’objet maléfique de la maison d’Amityville. Vendu à un photographe, par un clochard, le miroir diffuse des images du massacre qui eut lieu 25 ans plus tôt. Son propriétaire est replongé dans le terrible souvenir d’un père assassin. (Allociné)

N.B. : Comme ses prédécesseurs, ce film n’a connu qu’une modeste exploitation en vidéo cassettes, puis en DVD.

Vaguement inspiré des faits divers réels qui se déroulèrent dans la petite ville américaine d’Amityville au milieu des années 1970, cette nouvelle suite n’évoque que furtivement la célèbre maison aux fenêtres inquiétantes qui fit le succès de la saga.

Avis de Rick sur http://www.darksidereviews.com/film-amityville-darkforce-de-john-murlawski-1993/ article intéressant et quelques images du film …

*****

8) Amityville : La maison de poupées (1996)

Résultat de recherche d'images pour "Amityville : La Maison de poupées"

De Steve White – Avec : Robin Thomas, Starr Andreeff.

Sortie VHS aux Etats-Unis le 02/10/1996 et cinéma en France le 26/02/1997 – Durée : 96 minutes

Synopsis :

20 ans après le massacre de la famille Defeo, les démons rodent toujours a Amityville. Désormais ils habitent une maison de poupée, réplique de « la » maison, que Bill et Claire Martin offrent à leur petite fille, Jessica, pour son anniversaire.

Des accidents inexpliqués se produisent, et des monstres font leur apparition…

N.B. : Les critiques semblent assez bonnes, même si le rapport avec la véritable histoire est lointain et une fin de type « cliché », un manque de profondeur et de punch …

*****

9) Amityville (2005)

Résultat de recherche d'images

De Andrew Douglas – Avec : Ryan Reynolds, Melissa George.

Sortie en France le 22/06/2005 – Durée : 90 minutes

Synopsis :

La nuit du 13 novembre 1974, le commissariat du Comté de Suffolk reçut un appel affolé en provenance de la communauté d’Amityville. Un spectacle d’horreur attendait les policiers dans la résidence du 112 Ocean avenue : 6 membres d’une même famille avaient été massacrés dans leur lit, à coups de fusil. L’auteur du crime, Ronald DeFeo Jr, passa rapidement aux aveux. Il déclara avoir tué son père, sa mère et ses 4 frères et soeurs après avoir entendu des « voix » émanant des profondeurs de la maison, qui l’auraient envoûté et obligé à commettre un carnage.

Un an plus tard, George et Kathy Lutz emménagent avec leurs 3 enfants dans la maison d’Amityville, convaincus d’avoir trouvé la résidence de leurs rêves. Mais des événements bizarres et inexplicables, des voix, des visions cauchemardesques, une obscure et maléfique présence, ne tardent pas à troubler leur quotidien …

N.B. : Sorti en grande pompe aux États-Unis en avril 2005 sur un parc de 3.323 écrans, ce remake séduit le public et se classe n°1 au box office pour son 1er week-end et cumule en fin de parcours plus de 65 millions de $.

Au total, le film a rapporté plus de 108 millions$ dans le monde pour un budget initial de 19 millions.

Anecdotes :

Bien que l’histoire se déroule à Long Island, le film a été tourné à Chicago, à Antioche, à Buffalo Grove, à Fox Lake (Illinois), à Salem, à Silver Lake (Wisconsin) et également à Toms River (New Jersey).

La maison de Toms River, ayant servi de décor pour les 3 1ers films de la série, n’existant plus, la production s’est rabattue sur une autre, à Silver Lake, pourtant de forme très différente. Il a fallu faire quelques modifications pour se rapprocher de l’originale. Malgré cela, la ressemblance avec la maison d’Amityville reste assez faible.

*****

10) The Amityville Haunting (2011)

 

 

The Amityville Haunting (2011).jpg

De Geoff Meed – Avec : Jason Williams, Amy Van Horne.

Sortie vidéo le 13/12/2011 – Durée : 93 minutes

Synopsis :

En juin 2008, la famille Benson emménage au 112 Ocean Avenue en raison de problèmes avec leur fille adolescente, Lori.

Malgré l’histoire troublante de la maison, les Benson acceptent d’acheter la maison. Ils sortent pour trouver leur agent immobilier mort dans leur allée. Le lendemain, Tyler Benson voit l’un des déménageurs tomber dans les escaliers, ce qui le tue instantanément.

La famille continue à vivre dans la maison, malgré la tension croissante des événements inexplicables qui se produisent …

—> The Amityville Haunting est un montage de bandes vidéo retrouvées dans la tristement célèbre maison du diable. Peu superstitieuse, et profitant d’une offre alléchante au vu de la réputation de la maison, une famille y emménage, déclenchant des disputes chez les parents, une forte inquiétude chez l’ainée, l’arrivée d’un ami imaginaire pour la benjamine, le tout sous l’œil du jeune fils, armé d’une caméra et bien conscient du potentiel médiatique de l’endroit. (films-horreur.com)

Anecdotes :

Le slogan « La famille n’a pas survécu, mais les enregistrements l’ont fait » :

Ce film prétend être basé sur des images réelles trouvées qui documentent les expériences horrifiantes d’une famille qui a emménagé dans la fameuse maison hantée.

Bien que l’affiche présente les fenêtres en quart de lune traditionnelles du 112 Ocean Avenue, elles ne sont jamais vues à l’écran.

*****

11) The Amityville Asylum (2014)

Résultat de recherche d'images

De Andrew Jones – Avec : Sophia Del Pizzo, Sarah Louise Madison, Eileen Daly

Sortie DVD le 02/10/2013 – Durée : 88 minutes

Synopsis :

Lisa Templeton commence un nouveau travail à l’hôpital High Hopes, un établissement psychiatrique à Amityville. Ravie d’obtenir le poste, Lisa se rend vite compte que tout n’est pas comme il semble. Intimidé par le personnel et les divagations psychotiques des patients, elle est encore plus agitée par des apparences super naturelles pendant ses quarts de nuit.

Pour préserver sa santé mentale, Lisa doit découvrir l’histoire mystérieuse de l’institution et de ses détenus.

Mais la vérité est bien plus terrifiante qu’elle ne pourrait l’imaginer …

N.B. : Tourné en seulement 11 jours par un réalisateur scénariste anglais pour la modique somme de 20 000 $.

*****

12) Amityville Death House (2015)

Résultat de recherche d'images pour "Amityville Death House"

De Mark Polonia – Avec : Eric Roberts, Michael Merchant, Cassandra Hayes

Sortie en DVD le 24/02/2015 – Durée : 75 minutes

Synopsis :

Quand Tiffany et ses amis arrivent dans la ville d’Amityville pour prendre possession de la maison qu’elle a héritée, ils se rendent vite compte que l’endroit est possédé par l’esprit de sorcière décédée depuis longtemps …

Un par un, la malédiction démoniaque détruit les descendants de ceux qui ont condamné son serviteur à la mort (le seigneur des ténèbres) il y a plus de 300 ans, finissant par posséder les corps des innocents et les transformant en créatures hideuses.

*****

13) The Amityville Playhouse (2015)

Résultat de recherche d'images

De John R. Walker – Avec : Monèle LeStrat, Linden Baker, Kennie Benoit

Sortie DVD Royaume-Unis le 13/04/2015 et Etats-Unis le 23/06/2015 – Durée : 99 minutes

Synopsis :

Après la mort de ses parents, Fawn Harriman hérite d’un théâtre abandonné à Amityville. Elle invite un groupe d’amis à la rejoindre là-bas, seulement ils découvrent que le théâtre est hanté.

Pendant ce temps, le professeur du lycée de Fawn étudie le théâtre pour établir un lien avec The Amityville Horror.

N.B. : Au lieu de la maison habituelle du 112 Ocean Avenue, il s’agit d’un théâtre hanté à Amityville.

*****

14) Amityville: No Escape (2016)

Résultat de recherche d'imagesDe Henrique Couto – Avec :  Josh Miller, Joni Durian, Alison Egan

Sortie DVD le 05/08/2016 – Durée : 78 minutes

Synopsis :

Un groupe d’étudiants vont dans les bois de la ville la plus hantée d’Amérique pour mieux comprendre la peur – et ils l’ont trouvée …

*****

15) Amityville Exorcism (2017)

Résultat de recherche d'imagesDe Mark Polonia – Avec : Marie DeLorenzo, Jeff Kirkendall, Steve Diasparra

Sortie DVD le 03/01/2017 – Durée : 77 minutes

Synopsis :

Une famille met ses derniers espoirs dans un prêtre quand une force démoniaque, liée à des meurtres datant de plusieurs décennies, possède leur fille.

*****

16) Amityville: The Awakening (2017)

Résultat de recherche d'images

De  Franck Khalfoun – Avec :  Bella Thorne, Cameron Monaghan, Jennifer Jason Leigh, Thomas Mann, Kurtwood Smith

Sortie(s) apparemment en Octobre 2017 en VOD & DVD (voir ci-dessous) – Durée : 87 minutes

Synopsis :

Belle, sa petite sœur Juliet et son frère jumeau James, plongé dans le coma, emménagent avec leur mère célibataire, Joan, dans une vieille maison achetée à bon prix et située dans la ville américaine d’Amityville afin de pouvoir mettre de l’argent de côté pour payer les soins médicaux de James.

Mais bientôt, d’étranges phénomènes commencent à se manifester, comme la guérison soudaine de James ou les horribles cauchemars de Belle. Celle-ci commence alors à soupçonner sa mère de ne pas lui avoir tout dit sur leur nouvelle demeure et réalise ensuite qu’ils ont emménagé dans la tristement célèbre maison hantée de l’affaire d’Amityville …

Anecdotes (ou « Je sors, je sors pas ») :

Les affres du cinéma font que « Dimension Films » annonce la production d’un nouveau film Amityville dont la sortie se fera en janvier 2015 : dans un 1er temps, le film devait s’intituler « The Amityville Horror: The Lost Tapes » avant de devenir Amityville en mars 2014. Le 25 août 2014, un 1er trailer est révélé au public. En plus de dévoiler les 1ères images du film, le trailer annonce aussi un 3ème changement de titre pour le film qui s’intitule désormais « Amityville: The Awakening ».

2 ans après le tournage du film et 3 mois avant sa sortie, Bella Thorne annonce que des scènes supplémentaires seront tournées et d’autres modifiées en février 2015.

D’abord prévu pour janvier 2015, le film disparaît du planning des sorties de « Dimension Films » en septembre 2014.

En mai 2015, il est annoncé que le film sortira le 15 avril 2016 au cinéma puis quelques mois plus tard, il est avancé au 1er avril 2016.

Le 9 mars 2016, la date de sortie est repoussée au 6 janvier 2017.

Le 16 décembre 2016, seulement quelques semaines avant la date prévue de sortie, la diffusion du film est une énième fois repoussée au 30 juin 2017.

Le 7 juin 2017 « Dimension Films » repousse à nouveau la sortie du film mais la nouvelle date de sortie n’a pas encore été décidée par la société.

Finalement, le film sort en VOD, DVD et en Blu-Ray en octobre 2017 dans plusieurs pays.

*****

Nous pouvons comprendre que le filon Amityville existe bel et bien mais ne fonctionne pas à tout les coups. Autant de vidéos de plus ou moins bonne facture laisse la réflexion ouverte sur les tout premiers faits des années 70’s … Et vous, que pensez-vous ?

Sources : Wikipédia, allociné, YouTube, darksidereviews, horreur.net, films-horreur.com, senscritique, Imdb

Auteur : Ingrid Lani

Après RIP il me semblait normal de suivre Nico & Mariana dans leur nouvelle aventure. Fidèle depuis le 1er jour, modo + tipeuse + blogueuse pour un soutient sans faille et assumé.