Carte postale du château d’Osaka

Un peu de culture pour accompagner nos jolies cartes postales envoyées par nos globe-trotteurs :

Site officiel du château : http://www.osakacastle.net/english/

C’est un des châteaux les plus célèbres du Japon. Il a joué un rôle majeur durant l’unification du Japon au XVIème siècle au cours de l’une des dernières grandes révoltes contre les Tokugawa, réprimée lors des sièges d’Osaka en 1614 et 1615.

Le château est situé dans l’arrondissement de Chuo-ku et occupe environ 1 km2 .

Il est construit sur 2 plates-formes imbriquées soutenues par des murs de pierre, chacune donnant sur un fossé. Le donjon comporte 5 niveaux extérieurs et 8 étages.

chateau-osaka-kanpai

chateau-osaka

  • 1583 : Hideyoshi Toyotomi commence la construction sur le site du temple Ikkō-ikki d’Ishiyama Honganji. Le plan de base est modelé d’après le château d’Azuchi.

Reproduction château Azuchi Reproduction château Azuchi

  • Toyotomi veut construire une réplique du château d’Oda, mais le surpasse de toute part : le château est constitué de 5 étages sur un socle de pierre cachant 3 étages souterrains, et les poutres dorées impressionnent les visiteurs.
  • 1585 : Fin de la construction du donjon. Toyotomi continue à agrandir le château, le rendant de plus en plus difficile d’accès pour des attaquants.
  • 1598 : Fin de la construction. Hideyoshi meurt. Le château d’Osaka passe à son fils, Hideyori Toyotomi.

… plus de dates sur Wikipédia dans un article court.

  • 1868 : Une grande partie des bâtiments est détruite au cours des combats de la restauration de Meiji. Sous l’ère Meiji, le château est converti en baraquements pour la création d’une armée moderne de style occidental.
  • 1928 : La mairie d’Osaka lance la reconstruction du donjon, en béton armé.
  • 1945 : le château est endommagé par les raids aériens américains, lors du bombardement d’Osaka.
  • 1995 : Le gouvernement d’Osaka approuve un projet de nouvelle restauration, pour rendre au donjon sa splendeur.
  • 1997 : Fin de la reconstruction.

Aujourd’hui on y trouve une rampe de verre très moderne, attenante au château, qui sert d’accès handicapés. En visitant l’intérieur, on découvre un musée sur son histoire et celle d’Osaka à l’époque d’Edo, loin de la place que le château prend aujourd’hui au cœur des buildings de la ville. (Kanpaï)

Son jardin, le Nishinomaru, compte plus de 700 cerisiers que vous pouvez admirer durant le Hanami (littéralement « regarder les fleurs »), ou « o-hanami » avec préfixe honorifique, qui est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs.

Enfin, une maison de thé vous permet de vous reposer en admirant le jardin avec un bon thé chaud. (francejapon)

Nishinomaru_Garden_DesertMoroccoAdventure

Lani @+

Sources : Wikipédia, web, kanpaï, francejapon, web

********************************************************

 

Auteur : Ingrid Lani

Après RIP il me semblait normal de suivre Nico & Mariana dans leur nouvelle aventure. Fidèle depuis le 1er jour, modo + tipeuse + blogueuse pour un soutient sans faille et assumé.