Yokai, Yūrei et Cie…

Au fil des articles les yokai ont déjà été cité, suite à ce LIVE, revenons sur ces esprits vénérés, respectés ou redoutés par la culture japonaise.

Les yōkai (esprit, fantôme, démon, apparition étrange) sont un type de créatures surnaturelles dans le folklore japonais et ils sont aussi appelés ayakashi, mononoke, ou mamono. C’est un terme générique qui englobe tout les monstres et/ou êtres surnaturels. Continuer la lecture de « Yokai, Yūrei et Cie… »

Kachi-kachi

La Montagne qui craque est une légende japonaise connue sous le nom de Kachi-kachi yama.

Il était une fois un vieil homme et sa femme qui avaient adopté un lièvre comme animal de compagnie…

Un jour, un blaireau venant à passer par là mange la nourriture du lièvre. Le vieil homme, entrant dans une colère noire, se saisit de la bête, l’attache étroitement contre un arbre et part couper du bois dans la montagne.

Pendant ce temps, sa femme s’occupe de moudre des grains pour le repas du soir.

Kachi-Kachi Yama - La vieille dame & tanuki

C’est alors que le blaireau, les yeux remplis de larmes, supplie cette dernière de défaire ses liens. Prise de pitié, la veille femme obtempère. Sitôt libéré, l’animal, peu reconnaissant, la menace de se venger sur-le-champ de ce que lui avait fait subir son mari. En entendant cela, le lièvre court dans la montagne prévenir son maître. Continuer la lecture de « Kachi-kachi »

Tanuki

Le tanuki est un yōkai (esprit).

Le tanuki est un des esprits de la forêt de la mythologie japonaise (inspiré du chien viverrin), une sous-espèce de canidés ressemblant au raton laveur (parfois confondu avec le blaireau), auquel les Japonais attribuent des pouvoirs magiques (dont la métamorphose). Ils sont souvent représentés portant un chapeau de paille et une gourde de saké, avec un ventre rebondi qu’ils utilisent comme un tambour et des testicules de grande taille.

Ces esprits sont symboles de chance et de prospérité, ils sont présents dans l’art et les contes japonais depuis le Moyen Âge et restent très populaires dans leur pays d’origine, comme le prouve notamment le film d’animation d’Isao Takahata, Pompoko.

Pompoko 1994 1994

Extrait Pompoko Extraits Pompoko-Humour

Lani @+

********************************************************

Le coupeur de bambou

… ou l’hitoire de la princesse Kaguya.

Il s’agit du plus ancien conte populaire japonais et très célèbre. On pense qu’il a été écrit à la fin du IXème siècle. Des générations de japonais se sont endormis pendant que leurs parents le leur racontaient au coucher.

*****

Il était une fois un vieux couple qui habitait un petit village niché au coeur de la forêt japonaise. Le vieil homme cultivait du bambou et le taillait pour en faire de petits objets artisanaux qu’il vendait aux voyageurs. Le couple était assez pauvre, mais vivait heureux. Ils ne se plaignaient pas de leur vie.

Ils avaient cependant un regret : ils n’avaient jamais pu avoir d’enfant. Ils savaient tous les deux qu’il était désormais trop tard. Mais chaque soir, ils continuaient de prier en espérant qu’un miracle se produise. Continuer la lecture de « Le coupeur de bambou »

La légende de la princesse Chujo-hime

Il était une fois une belle fille nommée la princesse Hasé à Nara.

Son père qui s’appelait Toyonari Fujiwara était un ministre. Sa mère, Murasakinomae, était morte quand elle avait 5 ans. Elle était agée de 7 ans, lorsque son père s’est remarie avec Teruhinomae qui avait un beau visage, mais dont son cœur était pervers.

La princesse Hasé était si belle et si gentille qu’elle était aimée de tout le monde. Sa belle-mère méchante la détestait a cause de sa grâce et de sa gentillesse et lui donnait beaucoup de besognes a faire.

Elle se montrait dure envers la princesse Hasé. Mais la princesse Hasé a suivi ses instructions et elle était toujours affectueuse envers sa belle-mère. Continuer la lecture de « La légende de la princesse Chujo-hime »