La forteresse de Largoët

*****

La forteresse de Largoët, également connue sous le nom des tours d’Elven, est un site médiéval situé à Elven, dans le Morbihan, à 13 km de Vannes. Elle fait l’objet de plusieurs protections au titre des monuments historiques.

image illustrative de l’article Forteresse de Largoët

Un château est mentionné pour la 1ère fois en 1020, comme possession du seigneur d’Elven Derrien 1er, mais l’édifice que l’on connaît actuellement a été construit entre le XIIIème et le XVème siècle. Le domaine devient la propriété de la famille Malestroit au XIIIème siècle. Les partis de Blois et de Montfort se le disputent pendant la guerre de Succession de Bretagne, puis il échoit à la famille des Rieux au XVème siècle. C’est à cette époque (entre 1474 et 1476) que Jean IV, seigneur de Rieux, y retient Henri Tudor, futur Henri VII d’Angleterre. En 1490, Charles VIII démantèle le château, mais il est restauré sous l’impulsion d’Anne de Bretagne. La forteresse est en effet une des pointes du triangle rieuxois (3 grandes forteresses Rochefort-Malestroit-Elven).

Nicolas Fouquet, investissant dans la terre qui rapporte des revenus sûrs, achète le château et ses 45 000 ha en 1656, et après sa mort il est vendu à Michel de Trémeurec et demeure dans sa famille.

Le 30 novembre 1799, pendant la chouannerie, la bataille de la Tour d’Elven se déroule aux abords du château. Au XIXème siècle, il est question de détruire Largoët, vu son état de délabrement mais il est sauvé de la démolition grâce à l’action de Prosper Mérimée, qui le fait classer monument historique en 1862. Depuis les années 1970, on a commencé à entreprendre sa restauration.

Dans les années 1980-1990, le site est le lieu d’organisation de spectacles son et lumière qui avaient lieu pendant l’été et qui étaient très réputés dans la région. Les spectateurs prenaient place sur des gradins situés face au lac et contemplaient l’embrasement des deux tours au cours de la reconstitution de contes et de légendes : Lancelot du Lac, Tristan et Iseut … Un feu d’artifice clôturait chaque représentation. Malheureusement, ces spectacles, organisés par l’Association pour la Renaissance du Château de Largoët (ARCL) cessèrent au milieu des années 1990. En 2002, un spectacle son et lumière en langue bretonne y a été organisé.

 le donjon octogonal

 le haut du donjon

 le châtelet

 la tour ronde

—> La légende dit qu’un souterrain aurait permis autrefois de quitter la forteresse pour gagner le bourg d’Elven, situé à 3 km de là, mais son entrée et son trajet n’ont jamais pu être déterminés. La tradition locale précise qu’il partait du donjon, sans que l’entrée n’ait jamais été localisée. Des travaux dans l’auberge du Lion d’or, dans le centre d’Elven, auraient permis de mettre au jour une galerie mais sans que rien n’ait pu être vérifié quant à la destination finale de cette galerie.

*****

Site officiel de la forteresse

La forteresse de Largoët livre ses secrets sur le site Ouest-france

Sources : Wikipédia, ouest-france, site officiel

Auteur : Lani

"Blogueuse/webmaster" amateur pour Nico & Mariana avec un site professionnel les mettant en valeur et la pleine lumière sur leur chaîne.