Le château de Suscinio

*****

Le château de Suscinio, construit à la fin du Moyen Âge au XIIIème et dans la seconde moitié du XIVème siècle, résidence des ducs de Bretagne, est situé au bord de Mor braz (océan Atlantique) dans la commune de Sarzeau (Morbihan).

Le château est classé monument historique en 1840, alors qu’il était en ruines.

image illustrative de l’article Château de Suscinio

Conçu comme le centre de la gestion d’un domaine agricole, entre une forêt giboyeuse et le bord de mer, le château est fortifié progressivement.

Le premier logis, un manoir pour la chasse, est bâti pour le duc de Bretagne Pierre de Dreux, en 1218.

En 1229, son fils, Jean Ier le Roux poursuit la construction du château, et fait clôturer une bonne partie de la forêt de Rhuys qui deviendra parc de chasse. L’extension du domaine et du château entraînera petit à petit la disparition du Prieuré de Saint-Pabu et la fondation de l’Abbaye de Prières, situé non loin de là à titre de pénitence.

Le duc Jean IV de Bretagne met le château à la disposition des Anglais, ses alliés. La forteresse, commandée depuis 1365 par un capitaine anglais, est reconquise pour la couronne de France par Bertrand du Guesclin en 1373. Le connétable fait démanteler tours, courtines et logis.

Au XVème siècle une casemate est aménagée pour abriter des pièces d’artillerie tandis que de grandes fenêtres sont percées dans les murs extérieurs.

Ensuite le château est progressivement délaissé, les ducs de Bretagne privilégiant leur château de Nantes. Il devient en 1520 propriété de la couronne de France sous François Ier qui le confie en usufruit avec les terres alentour à de hauts personnages de la Cour, notamment une de ses maîtresses, qui perçoivent les revenus du domaine.

En 1798, le château, déjà très dégradé, est vendu pour 5000 francs comme bien national à un marchand forain de Lorient qui l’exploite comme carrière de pierres à bâtir et bazarde les sculptures.

Acheté en 1852 par le vicomte Jules de Francheville, sa famille fait tout son possible pour sauver l’existant jusqu’au rachat en 1965 par le Conseil départemental du Morbihan, à l’initiative de son président Raymond Marcellin, conseiller général de Sarzeau, qui entreprend sa restauration.

En 1975, on découvre à proximité, la chapelle du prieuré, incendiée en 1370, qui possède un pavement remarquable, d’environ 300m2. Celui-ci est étudié, restauré et exposé dans une salle du château.

Inscrit depuis 1990 sur la liste des établissements contrôlés par la Direction des Musées de France, le musée du château de Suscinio s’enrichit depuis plusieurs années de nouvelles collections. Au début du XXIème siècle, le château, désormais ouvert toute l’année à la visite, a retrouvé sa forme de forteresse médiévale intacte, même si les travaux de restauration continuent.

Depuis 2013, un programme de recherche archéologique est mené au château. Les fouilles ont notamment permis de révéler l’organisation interne du rez-de-chaussée d’un grand logis au niveau de la courtine nord, avec ses cuisines et son espace de stockage.

Site officiel du château : https://suscinio.fr/  et Visite virtuelle

Plan PDF des sentiers pédestres autour du château.

D40_5176 - copie

Sources : Wikipédia, site officiel

Auteur : Lani

"Blogueuse/webmaster" amateur pour Nico & Mariana avec un site professionnel les mettant en valeur et la pleine lumière sur leur chaîne.