Ouija

Planche OUIJA Bambou

Un mot qui en fait frissonner plus d’un aujourd’hui. Mais quelle est son origine ?

*****

Un ouija ou oui-ja (mot composé à partir du français “oui” et de l’allemand “ja”) est une planche sur laquelle apparaissent les lettres de l’alphabet latin, les 10 chiffres arabes, ainsi que les termes oui, non et au revoir.

Cette planche est censée permettre la communication avec les esprits au moyen d’un accessoire placé sur la planche, généralement un verre retourné ou une goutte.

  • Pour les spirites , le Ouija est une forme de médiumnité pour rentrer en contact avec les esprits.
  • Pour beaucoup de médiums, le Ouija est une porte d’ouverture facile pour les démons afin de perturber la vie des humains.
  • Pour la culture populaire, le Ouija est utilisé par des sorciers essayant d’appeler des forces occultes qu’ils ne contrôlent presque jamais.
  • Pour la parapsychologie, le Ouija est un moyen classique pour entrer en communication avec le monde des esprits, mode de communication selon la parapsychologie sans danger spécial.

*****

Bien que le mot “ouija” soit passé dans le langage courant pour désigner ce type de dispositif de communication, il s’agit en réalité d’une marque déposée chez Parker Brothers. Aujourd’hui appelé Parker.

Parker est un éditeur de jeux de société des États-Unis, surtout connu pour son Monopoly. La marque appartient au groupe Hasbro, mais son nom apparaît toujours sur de nombreuses boîtes.

Histoire :

En 1931, Charles Darrow, chômeur, découvre le jeu The Landlord’s Game” inventé en 1904 par Elizabeth Magie. Il crée alors un jeu très proche nommé Monopoly et le propose à Parker Brothers, qui le refuse notamment parce qu’il était trop complexe. Charles Darrow commercialise alors le jeu par ses propres moyens et obtient un succès tel qu’en 1935, Parker Brothers lui achète les droits du jeu. La firme rachète ensuite les droits originaux à Elizabeth Magie en 1936.

En 1968, General Mills achète Parker Brothers.

Elle est rachetée par Tonka en 1987, puis Hasbro rachète Tonka en 1991.

*****

Le Ouija étant arrivé tardivement en France, après la Seconde Guerre Mondiale, il n’existe pas d’autre nom pour cet outil alors qu’on pourra également parler de talking board (planche parlante) ou de spirit board (planche à esprit) dans les pays anglophones, dont la tradition du ouija est plus vieille.

Le Ouija est l’héritier des nombreuses pratiques historiques de divination qui l’ont précédé :

  • les planchettes divinatoires chinoises fújī qui furent principalement utilisées lors de la dynastie Ming (1368-1644 ap. J.C.) avant d’être interdites par la dynastie suivante. Elles se présentaient sous la forme d’un plateau recouvert de cendres ou de sable, et d’un stylet en forme de “Y” tenu par 2 personnes. L’une de ces parties était mobile, et en se déplaçant, faisait le signet tracer des symboles dans le sable. Ces symboles étaient ensuite interprétés en les faisant correspondre à des caractères de l’écriture chinoise.
  • le foie de Piacenza. Datant du IIème ou IIIème siècle av. J.C., il était utilisé comme un “repère” par les devins étrusques, lorsqu’ils pratiquaient l’hépatomancie (divination dans les foies de moutons sacrifiés). Il se présente sous la forme d’une plaque de bronze en forme de foie, recouverte d’inscription en étrusque (figurant les noms de différents dieux), et ressemble de ce fait de façon plus ou moins lointaine à une planche de ouija (bien qu’il n’ait jamais été associé à un curseur mobile).
    De tels modèles de foie ont été très répandue dans l’Antiquité, chez les civilisations étrusque, romaine, mais également sumérienne et babylonienne.

Résultat de recherche d'images pour "le foie de piacenza" Résultat de recherche d'images pour "planchettes divinatoires chinoises fújī"

Le milieu du XIXème siècle connut un fort engouement pour le spiritisme, perçu comme une nouvelle science qui, pensait-on, permettrait bientôt aux hommes de communiquer avec les morts. Un très grande nombre d’outils virent le jour ; ils permettaient d’obtenir facilement des messages de l’au-delà, sans avoir obligatoirement recours à l’intervention d’un médium.

Le psychographe voit le jour vers 1870, l’ancêtre du Ouija.

Ou le cablegraphe de George Foster Pearson datant lui de 1900. D’autres instruments (comme les spiritoscopes du professeur Robert Hare) sont eux d’une très grande complexité et visent à écarter toute possibilité de tricherie.

Les curseurs de Ouija existaient déjà à cette époque et étaient vendus sans support, comme de simples petits chariots servant de jouets.
Les premiers médiums attachaient également un crayon à l’extrémité de telles planchettes, puis après l’avoir fait se déplacer au dessus d’une feuille, essayaient de donner un sens aux lignes tracées.

C’est probablement vers la fin des années 1880 que le Ouija sous sa forme actuelle apparut, sans qu’on puisse dire précisément qui en est l’inventeur : 2 hommes d’affaires américains, Elijah Bond et Charles Kennard, s’approprièrent cette idée et obtinrent leur brevet le 10 février 1891.

*****

Le Ouija venait donc officiellement d’être inventé.

Bond et Kennard ne cherchèrent cependant pas à commercialiser leur nouvelle création, en 1892 leur société fit faillite mais 2 des employés de Kennard, les frères William et Isaac Fuld, étaient cependant persuadés du potentiel commercial de l’objet. En 1901, il lancèrent chacun une petite production de planches de leur propre fabrication ; l’entreprise de William Fuld acquit cependant les droits liés au nom et à l’invention du Ouija, et celui-ci finit par évincer son frère après plusieurs années de bataille légale.

Ayant été tiré de son contexte spiritiste par Bond et Kennard, le Ouija n’était plus guère considéré que comme un simple jeu de société au début du XXème siècle.

La médium américaine Pearl Lenore Curran eut cependant l’idée en 1912 de ré-utiliser le Ouija à des fins de divinisation. Son usage se répandit petit à petit dans les cercles de spiritisme et les milieux ésotériques. Le Ouija connut un franc succès à partir des années 20 et les ventes explosèrent.

William Fuld mourut en 1927 et ses descendants continuèrent à produire des ouija. En 1966, son entreprise fut rachetée par l’éditeur de jeux Parker Brothers qui est toujours à l’heure actuelle le détenteur du brevet et du nom “ouija”.

*****

Le principe :

Les participants se regroupent autour du Ouija, mais la séance peut aussi se faire seule. Celle-ci se déroule généralement en comité restreint.Chacun des participants pose 1 ou 2 doigts sur la goutte pour qu’elle puisse désigner les différents symboles. Par la force de l’esprit humain ou grâce à l’esprit lui-même, la goutte se déplace pour transmettre un message.

Toute personne présente dans la pièce se doit de participer plutôt que d’être là en “observateur”.

On dit que l’entité doit pousser la goutte ou le verre retourné vers le Oui, le Non, les chiffres, le Good Bye, le soleil, la lune ou encore les lettres si elle veut écrire un mot. Les participants doivent poser des questions logiques et parler à l’entité comme si elle était humaine.

—> Pour les religions monothéistes, notamment le catholicisme, la pratique du Ouija est strictement interdite car elle est associée au paganisme (terme générique employé par les chrétiens pour désigner la religion de ceux qui ne sont ni chrétiens ni juifs).

Ces religions attribuent la sorcellerie (y compris le spiritisme) aux actions de démons trompeurs, qui tentent d’éloigner les gens de Dieu. Les pratiques occultes sont ainsi vues comme une forme d’adoration, ce qui est contraire au principe d’exclusivité du culte du Dieu unique, défendu par les religions monothéistes.

—> Les médiums insistent souvent sur le fait que les participants ne peuvent être sûrs de l’identité de l’entité à laquelle ils s’adressent. Il semblerait que les esprits puissent lire les pensées pour y puiser les réponses espérées. Il est donc possible que l’esprit soit malveillant et essaie via le Ouija d’influencer les personnes présentes, voire de les posséder. Les mauvais esprits seraient en général flatteurs et menteurs pour arriver à leurs fins.

Certains médiums mettent aussi en garde sur le fait que l’esprit puisse se mettre à réaliser un compte à rebours avec les chiffres ou les lettres, auquel cas il vaudrait mieux arrêter immédiatement la séance.

*****

La science :

Le phénomène a été critiqué par de nombreux scientifiques comme étant un canular lié à l’effet idéomoteur, c’est-à-dire que les participants déplaceraient le verre ou la goutte sans le savoir car leur conscience a envie de communiquer avec les esprits.

Différentes études ont été menées, reproduisant les effets de la planche Ouija en laboratoire et montrant que les sujets déplaçaient le verre ou la goutte de façon involontaire.

*****

Lecture :

Broché – Intégral – Mai 1993

Editions Latte – 1183p.

Fnac – Epub ou poche

 

 

Il a suffi que l’ordinateur d’un laboratoire ultra-secret de l’armée américaine fasse une erreur d’une manoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l’Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %.

Dans ce monde d’apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de 108 ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l’Homme sans visage, l’Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L’incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau. C’est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal va commencer.

Broché – Janvier 2008

Editions Black Moon

Fnac rayon +13 ans – 405p.

 

 

Vacances de Thanksgiving. Le campus est déserté. Roxane est restée seule à Mendenhall. Ame solitaire, noyée dans ses idées noires, la jeune femme a décidé d’en finir avec la vie. Mais dans la salle commune où elle a trouvé refuge, d’autres étudiants sont également présents. Finalement, la découverte d’une vieille planche de Ouija promet une soirée excitante !

Bientôt, dans la pénombre du salon, l’esprit de Zachary, un ancien élève, semble vouloir jouer avec eux. Les corps s’enfièvrent et les questions se succèdent tandis que des lettres se dessinent sur la planche… Mais qui est vraiment Zachary ? Et dans quel tourbillon les entraînent-ils ?

epub – Novembre 2015

Editions L’ivre book

Fnac

 

 

Tout avait commencé à Tessis l’Ancien, lors de ce terrible hiver 1923, où la petite Amélie disparut mystérieusement. Puis ce fut au tour d’un autre enfant, Jacques, en 1959, dont les parents étaient devenus fous d’angoisse et de chagrin. Mais c’est en 1993 que tout recommença. Ils étaient un groupe, une véritable bande d’amis qui se retrouvaient tous les ans à Prades, un petit village de la Haute-Loire, pour les vacances.

Mais cet été là, le passé remonta à la surface. Des meurtres inexplicables sont commis aux alentours du village, et les membres de ce groupe vont se retrouver au centre d’une histoire incroyable qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer..

*****

Cinéma :

Dans le film L’Exorciste (1973), la jeune Regan Mc Neil communique avec le démon Pazuzu à l’aide d’une planche de ce type en pensant qu’il s’agit du Capitaine Howdy, personnage inventé. Après quoi Pazuzu la possédera férocement.

Saga “Paranormal Activity” de 2009 et 2010.

Dans le film Conjuring 2 : Le Cas Enfield  (2016)

Dans les films Ouija (2014) adapté du jeu Ouija et plus précisément de la version éditée par la société Hasbro et Ouija : les origines (2016) :

Los Angeles, 1967. Alice Zander et ses 2 filles, Paulina et Doris, sont de fausses médiums qui arnaquent leurs clients, lors de séance de tables tournantes truquées. Lorsqu’elles commandent un jeu de Ouija, elles pensent avoir à faire à une nouvelle arnaque, mais Doris la benjamine de la famille, prétend que la planchette se déplace réellement seule lorsqu’elle utilise le jeu. Bien qu’au début sceptiques, Alice et Paulina comprendront que la planche de Ouija a bien fonctionné réellement avec Doris , au fur et à mesure des séances Doris apprend que le fantôme avec qui elle communique par l’entremise du Ouija était un médecin psychopathe qui vécut dans leur maison et bientôt ces séances de Ouija mèneront à un cas de possession lorsque Doris sera possédée par l’esprit de ce médecin décédé. La famille fera appel à un exorciste…

*****

Télévision :

Nombre de séries ont eu également leur passage avec une planche Ouija : Supernatural, Vampire Diaries, Pretty Little Liards, Charmed mais aussi Friends ou Les feux de l’amour …

*****

Sources : Wikipédia, paranormal-encyclopedie, nouvelordremondial, Fnac

Lani

Auteur : Lani

Profil d'une "blogueuse/webmaster" amateur pour Nico & Mariana avec un site professionnel les mettant en valeur et la pleine lumière sur Paranormal Travel.