PCLV : Charles Manson

Mercredi 21 Juin 2017

*****

Nicolas nous parlait de Manson et d’un livre « LE DOSSIER MANSON – Mythe et réalité d’un chaman hors-la-loi » de Nikolas Schreck et David Perez. Mais qui est Manson ?

Charles Milles Manson (Charles Milles Maddox) est né le 12/11/1934 à Cincinnati (Ohio) de Kathleen Maddox (1918–1973), mère prostituée et alcoolique, et d’un certain Walker Scott (1910-1954) qu’il n’a jamais connu.

Enfance :

En 1939, alors que Charles Manson a 5 ans, sa mère est envoyée en prison 5 ans pour vol à main armée. L’enfant est alors placé chez son oncle et sa tante qui se révèlent être des tuteurs sadiques. Quand sa mère revient, son alcoolisme lui interdit d’obtenir la garde de son enfant. Charles Manson est placé dans une école spéciale dans l’Indiana.

Son père, Walker Scott, n’a jamais reconnu l’enfant. Il s’agirait d’un colonel afro-américain. Manson va détester les noirs et il va se détester aussi.

Adolescence :

À l’âge de 14 ans, il vole dans une épicerie. Suivra une alternance de peines d’internement en « maison de redressement » (notamment l’Indiana Boys School où il déclarera avoir subi une agression sexuelle) et de périodes de liberté.

À 16 ans, des médecins le jugent « agressivement antisocial ».

À 18 ans, un psychiatre de la prison diagnostique un traumatisme psychique et « une grande sensibilité blessée par une absence d’amour et d’affection ».

Adulte :

Il se marie en 1957 et a un enfant. Mais sa femme le quitte lors de son incarcération suivante. En 1958, il tente de devenir proxénète et est incarcéré pour l’émission d’un chèque sans provision.

Lorsqu’il sort de prison dans les années 1960, Charles va être conquis par le milieu hippie, la drogue, les filles aux seins nus et les communautés. Il aime la musique et surtout les Beatles. D’ailleurs, il veut faire un disque, mais le producteur Terry Melcher (à retenir : il est le précédent locataire de la maison de 10050 Cielo Drive avant Roman Polanski et sa femme Sharon Tate) refuse de le produire. Malheureusement, Manson a la rancune féroce …

Petit proxénète, il a notamment éliminé certains de ses concurrents. Quand il est relâché une nouvelle fois, en 1967, il demande à rester en prison mais sa demande est rejetée. Toutefois, une fois dehors, Charles Manson découvre une société transformée. Il va vivre sur la côte ouest et se fond dans les milieux hippies où il mène la vie de musicien routard.

*****

Sa communauté : « la Famille »:

C’est à l’âge de 32 ans qu’il fonde une communauté hippie dont il devient le leader charismatique, en se présentant comme une réincarnation du Christ. Le groupe, qui finit par s’appeler « la Famille » (entre 30 & 50 personnes selon les périodes et essentiellement des jeunes femmes), s’établit dans une grotte et divers ranchs, notamment le Spahn Ranch près de Los Angeles (appartenant à un vieillard qui les loge gratuitement contre les faveurs sexuelles des jeunes femmes de « la Famille ») et le Barker Ranch près de la vallée de la Mort à la frontière de la Californie et du Nevada.

Manson-famille2

Lorsque la communauté ne vit pas de vols, de prostitution et de trafic de drogues, les membres fouillent dans les poubelles pour pouvoir se nourrir, c’est pourquoi ils sont aussi appelés The Garbage People.

De nombreux enfants naîtront au sein de la communauté, les jeunes femmes servant, on l’aura comprit, d’esclaves sexuelles.

« Sa » prophétie :

En associant des extraits de la Bible à des textes de « l’Album Blanc » des Beatles (9ème album du groupe), Manson conçoit une étrange prophétie, selon laquelle les Noirs allaient bientôt dominer les Blancs puis se tourneraient vers lui pour diriger leur nouvelle nation. Il utilise le sens prétendu des textes pour provoquer puis justifier les meurtres de l’été 1969.

—> La chanson « Helter Skelter », de l’Album Blanc, désigne une attraction de fête foraine qui consiste en un toboggan en hélice conique.

Manson utilise les mots « helter skelter » dans le sens de « désordonné et confusion » : Manson donnera ce nom à sa vision d’une guerre apocalyptique entre les Noirs et les Blancs, qui doit commencer en 1969, et dont lui et sa communauté devraient être finalement les bénéficiaires, puisqu’après leur victoire les Noirs, incapables de contrôler le monde, se tourneront vers lui pour suivre ses conseils. Dans l’attente de cette apothéose, la Famille doit se cacher dans un abri, dans le désert de la Vallée de la Mort.

—> « Piggies », une chanson de l’album écrite par George Harrison, métaphore dans laquelle les piggies sont les membres (blancs) de l’Establishment*, il est dit : « Ce dont ils ont besoin, c’est d’une sacrée bonne raclée » (What they need’s a damn good whacking).

* terme utilisé fréquemment dans un sens péjoratif, qui désigne une minorité sociale exerçant un fort contrôle sur l’ensemble de la société, en fonctionnant sur la base de pouvoirs établis.

Une phrase que Manson appréciait particulièrement.

—> Autre chanson, « I will », où il est dit : « Et quand finalement je te trouverai, ta chanson remplira les airs. Chante-la fort que je puisse t’entendre et qu’il soit facile de te rejoindre » (And when at last I find you / Your song will fill the air / Sing it loud so I can hear you / Make it easy to be near you).

Manson l’interprète également à sa manière et y décèle une indication d’écrire une chanson (il avait un album en projet) afin qu’on puisse le retrouver dans son abri du désert.

Afin de précipiter la réalisation de cette prophétie, il demande alors à quelques-uns des membres de sa communauté d’aller commettre des assassinats dans les beaux quartiers de Los Angeles, meurtres dont il voulait ensuite faire accuser les Noirs.

*****

Les principaux membres :

Susan Atkins, rencontre Manson en 1967, à l’époque elle est danseuse aux seins nus. Manson la convainc de rejoindre sa communauté qui doit faire un long voyage en bus. Elle pense qu’il est Jésus-Christ et accepte. Bien intégrée dans la Famille, elle accouche d’un petit garçon en octobre 1967. Charles va l’appeler « Zezozose Zadfrack Glutz ». Elle sera dans tous les mauvais coups de la Famille et perdra la garde de l’enfant quand elle sera plus tard condamnée.

Susan Atkins-condamnée

Patricia Krenwinkel, impliqué dans l’un des meurtres, elle sera identifiée à cause de ses empreintes digitales et sera incarcérée avec Leslie Van Houten, sa complice, à Chino (l’institution de Californie pour femme). Elle fut condamnée à mort, sentence plus tard commuée en prison à perpétuité.

Patricia Krenwinkel-jeune

Charles Tex Watson a participé à 2 meurtres, durant l’un deux il dira à une de ses victimes (selon témoin) : « Je suis le diable, et je suis ici pour faire son travail ! ». Son implication dans les meurtres a été reconnue et il fut condamné à mort, sentence qui sera plus tard commuée en prison à perpétuité.

watson-jeune

Watson-condamné

Leslie Van Houten, tombée dans la drogue après le divorce de ses parents, sa mère l’oblige à avorter à l’âge de 17 ans et va fuir le domicile familial. En 1967, Leslie veut s’engager dans différentes communautés hippies, mais c’est La Famille qu’elle va choisir. Manson la connait mais ne couche pas avec elle et elle fera tout pour se faire remarquer, comme participer à des meurtres. Elle sera jugée et condamnée à la peine de mort en 1971 mais la peine de mort est convertie en une peine de prison à perpétuité.

Leslie-jeune

Bobby Beausoleil était à l’époque un jeune musicien prometteur, un peu délinquant, et un acteur accroc à la drogue. Il va travailler rapidement avec Manson sur quelques morceaux de musiques. Il passe de temps en temps à Spahn Ranch. Il purge actuellement une peine d’emprisonnement à perpétuité assassinat.

beausoleil-jeune

Bobby Beausoleil-condamné

Mary Brunner, 1ère compagne de Manson, amie de Beausoleil. En1968, elle accouche de Valentine Michael (Pooh Bear) placé plus tard à l’hôpital général du comté de Ventura avant d’être confié à ses grands-parents maternels. Elle fut arrêtée pour vol de carte de crédit, vol à main armée, et fit de la prison au California Institute for Women.

marry brunner-jeune

mary brunner-condamnée

*****

Les meurtres :

Le 1er meurtre n’était pas prémédité, disons que ça a mal tourné : Beausoleil a rendez-vous le 25/07/1969 avec Gary Hinman, un professeur de musique accroc à la mescaline, qui lui doit de l’argent. Beausoleil se rend chez le professeur avec Susan Atkins et Mary Brunner. Gary n’a pas l’argent. Beausoleil, en colère, commence à le frapper. Les filles vont appeler Manson à l’aide qui poignarde Hinman. Avant de partir, pour brouiller les pistes et « pratiquer » sa prophétie, Manson faits des inscriptions politiques afin de faire accuser des militants noirs des Black Panthers.
Le 09/08/1969, Charles Watson, Patricia Krenwinkel et Susan Atkins, pénètrent dans la maison de Los Angeles 10050 Cielo Drive après avoir sectionné les câbles de téléphone . Ils doivent venger Manson du producteur de musique Terry Melcher, qui a refusé de le signer. Mais ce dernier a récemment déménagé et la propriété est habitée par le réalisateur Roman Polanski (en tournage à Londres) et sa jeune épouse, Sharon Tate enceinte de 8 mois. Ce soir là, Sharon a invité des amis : le coiffeur des stars Jay Sebring, le producteur Wojciech Frykowski et sa fiancée Abigail Folger alors que le gardien de la villa, William Garretson accueille dans son pavillon un ami, Steven Parent. Ce sera un véritable carnage : Tous les occupants sont abattus et tués, à l’exception du gardien qui n’entend rien car il écoute de la musique. Alors que Steve quitte la propriété, Tex l’abat de 4 balles de revolver. Le mot « pig » (cochon) est écrit avec le sang de Sharon Tate sur la porte d’entrée. L’une des adeptes, Linda Kasabian, qui faisait le guet, obtient plus tard une immunité juridique pour avoir témoigné contre le groupe.
Le lendemain, Tex Watson, Leslie Van Houten et Patricia Krenwinkel se « baladent » en voiture dans les beaux quartiers de Los Angeles. Ils s’arrêtent devant la maison de Leno et Rosemary Labianca, le couple est assoupi sur le canapé. La Famille rentre dans la maison, assure au couple (réveillé par le bruit) qu’ils n’en ont qu’après leur argent. Ils les attachent afin de pouvoir prendre ce qu’ils veulent mais Watson, Leslie et Patricia sont des vrais barbare. Ils vont torturer le couple avant de les tuer. Sur le ventre de Leno Labianca, ils gravent « War », sur les murs, avec le sang des victimes ils écrivent « Death to pigs » (mort aux porcs) et « Rise » (lève-toi). Sur le frigo, quelqu’un écrit « Healter Skelter » , en référence à la chanson des Beatles.
Ils sont suspectés d’avoir commis bien d’autres meurtres, notamment celui de Donald Shea.

Les premières recherches pour identifier et retrouver les meurtriers sont infructueuses, les brigades de police de Los Angeles ne faisant pas le lien entre les meurtres du 25 juillet, du 9 et du 10 août. L’enquête progresse lorsque la police arrête par hasard Kitty Lutesinger, la petite amie de Bobby Beausoleil et que Susan Atkins, emprisonnée pour vol de voiture, confie à des codétenues ses meurtres.

Le 5 septembre 1975, un autre membre de la Famille, Lynette « Squeaky » Fromme, tente, sans succès, d’assassiner Gerald Ford, le président des États-Unis.

*****

Le procès :

Le procès de la « Famille Manson » sera le plus long et le plus coûteux de l’histoire judiciaire des États-Unis.

Susan-Patricia-Leslie-arrêtées

Bien que Charles Manson n’ait pas été lui-même présent sur les lieux des meurtres, il sera déclaré coupable le 25 janvier 1971 pour avoir dirigé les assassins, et condamné le 29 mars à la peine de mort. Cette sentence est commuée en une peine de prison à vie après l’annulation par la Cour Suprême des peines capitales jugées avant 1972.

manson

Dès le 1er jour de son procès qui s’ouvre le 15 juin 1970, il arbore une croix, incisée avec un couteau, sur le front pour signifier qu’il s’est rayé de la société. Plus tard, ses disciples en liberté, en signe de loyauté, marqueront également leur front avec un « X ». Puis il transforme ce « X » en croix gammée. Par provocation, il fait sa 1ère apparition publique avec la croix gammée à l’occasion d’une interview spectacle qu’il donne au journaliste Tom Snyder pour l’émission Tomorrow de la NBC, le 13/06/1981.

*****

Aujourd’hui, Charles Manson vit en cellule, condamné à perpétuité. Son statut de gourou meurtrier lui a valu une notoriété internationale et Charles jouit encore d’une adoration parmi les amateurs du genre. Son leadership macabre et son amour flippantpour les Beatles font de lui une personnalité hors du commun qui inspire certains, et qui dégoûte d’autres. (Axel Levy 20/07/2017 dans « Incontournable »)

*****

En avril 2008, on diagnostique à Susan Atkins un cancer du cerveau, et on lui ampute une jambe. En juin, partiellement paralysée, elle demande une libération pour ne pas mourir en prison. Refusé. Elle décède le 24/09/2009.

En novembre 2009, Matthew Roberts, un DJ californien de 41 ans, a annoncé qu’il avait découvert à 29 ans que son père biologique était Charles Manson. Enfant adopté, Matthew avait d’abord retrouvé sa mère biologique, qui lui avait expliqué avoir appartenu brièvement à la secte de Manson et être tombée enceinte après qu’il l’eut violée en 1967. Elle était ensuite retournée dans sa famille, puis avait proposé l’enfant à l’adoption après sa naissance, en mars 1968. Matthew Roberts a publié plusieurs documents, dont des éléments de correspondance avec Manson dans lesquels ce dernier confirme avoir connu sa mère en 1967 et déclare qu’il pourrait bien être son père.

Le 11 avril 2012, la 12ème demande (depuis 1978) de mise en liberté conditionnelle de Charles Manson, est rejetée par l’administration pénitentiaire de Californie (il est actuellement détenu à la Prison d’État de Corcoran) et doit rester incarcéré au moins jusqu’en 2027.

En 2014, Manson voulait se marier avec une certaine Afton Elaie Burton, une jeune fille de 25 ans. Il fait marche arrière lorsqu’il découvre qu’elle ne l’aime pas et qu’elle veut se marier avec lui afin de récupérer sa dépouille à sa mort et de pouvoir l’exposer afin d’en faire un business. Manson a répondu que l’idée était complètement stupide car en étant la réincarnation du Christ, il ne pouvait pas mourir.

Le 18/11/2014, Madame.lefigaro publie un article sur « Star Manson, la très jeune fiancée du tueur le plus connu des États-Unis »

Le 04/01/2017, 20mn publie un article sur l’état de santé du « gourou » qui a été hospitalisé.

Le 30/07/2017, Paris-Match publie un article « J’ai épousé un monstre » par Arthur Loustalot sur Afton Burton et ces femmes qui se sont laissé envoûter par des hommes couverts de sang.

*****

48 ans après l’horrible meurtre de Sharon Tate, Manson reste tristement célèbre et se complait en prison à mener le monde à sa façon.

*****

Beaucoup de livres existent sur lui :

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/261-6927609-1343412?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=Charles+Manson

Je rappel celui cité par Nico en Juillet : « LE DOSSIER MANSON Mythe et réalité d’un chaman hors-la-loi »

LE DOSSIER MANSON Mythe et réalité d'un chaman hors-la-loi

Résumant 25 années de recherches menées par Nikolas Schreck sur le phénomène Charles Manson, ce  » Livre des Révélations  » met en lumière des aspects inconnus de Manson en tant que philosophe, musicien, mystique gnostique, homme de paille de la mafia, révolutionnaire, ainsi qu’ami, amant et dealer de drogue des plus fameuses rock stars et vedettes du cinéma hollywoodiennes des années soixante.

Première étude exhaustive de la vie, de l’époque, des crimes et des pensées de Manson, c’est le guide définitif des mystères liés à Manson, ainsi qu’un portrait de l’être humain dissimulé derrière les nombreux masques du monstre créé par les médias.

En s’appuyant sur des preuves policières supprimées lors du procès de Manson, Schreck présente la légende du « Helter Skelter » comme l’une des plus grandes opérations de dissimulation du XXe siècle, dévoile l’arrière-plan de trafic de drogue mafieux des « meurtres de Manson » et dépiste les connexions crapuleuses liant les victimes et leurs assassins.

Les conversations récentes de l’auteur avec Manson et avec ceux qui furent directement impliqués dans cette apocalypse de l’ère psychédélique permettent à cette vérité tenue secrète pendant des décennies d’être enfin révélée.

Broché: 998 pages
Editeur : Camion blanc; Édition : Camion Noir (12 avril 2011)
Collection : CAMION NOIR
Langue : Français
ISBN-10: 2357791209
ISBN-13: 978-2357791206
Dimensions du produit: 21 x 5 x 15 cm

Lani @+

Sources : Wikipédia comparé/confirmé avec racontemoilhistoire.com, tueursenserie.org, amazon, web et sites cités

********************************************************

20/11/2017 – ACTU : Charles Manson est décédé .

Le gourou psychopathe de 83 ans purgeait une peine à perpétuité pour au moins 9 meurtres.

Hospitalisé depuis plusieurs jours dans un état critique, il est décédé de causes naturelles dans un hôpital du comté de Kern, en Californie, hier dimanche 19 novembre.

(Communiqué de presse du Département californien des services correctionnels et de réadaptation)

********************************************************

Auteur : Ingrid Lani

Après RIP il me semblait normal de suivre Nico & Mariana dans leur nouvelle aventure. Fidèle depuis le 1er jour, modo + tipeuse + blogueuse pour un soutient sans faille et assumé.