Roswell, au lendemain de la 2nde GM, Mardi 6 Mars

*****

Roswell

Roswell est une ville située au sud-est de l’État du Nouveau-Mexique aux États-Unis. Chef-lieu du comté de Chaves, Roswell s’étend sur une superficie de 75 km2.

La ville de Roswell est surtout connue pour avoir été le lieu d’un hypothétique écrasement d’OVNI en 1947, même si le site d’impact de l’OVNI présumé se situa à 120 km de la ville elle-même, plus près de Corona. Néanmoins c’était la base américaine locale de Roswell qui se chargeait de l’enquête et la récupération des débris.

La ville abrite, depuis 1891, le New Mexico Military Institute, une école militaire pouvant recevoir un millier de cadets.

L’USAAF (United States Army Air Forces) acheta un terrain pour y construire une base aérienne à 15 kilomètres au sud la ville en 1941.
Ce fut le Roswell Army Air Field, rebaptisé Walker Air Force Base en juin 1947.

Il y eut aussi un camp de prisonniers de guerre comptant 4 800 Allemands et Italiens capturés durant la guerre du désert en Afrique du Nord.

La base fut fermée le 30 juin 1967 et elle est depuis un aéroport civil desservant la ville ainsi qu’une zone industrielle, le Roswell International Air Center (RIAC) qui sert ponctuellement lors d’exercices militaires.

*****

L’affaire de Roswell (Roswell Incident) concerne l’écrasement au sol en juillet 1947, de ce qui est présenté, selon les versions, comme un ballon-sonde ou comme un objet volant non identifié (ovni). Pour les principales associations d’ufologues, cet événement est l’un des éléments les plus probants de la visite de la Terre par une civilisation extraterrestre avancée. Pour les autorités militaires et les ufologues sceptiques, il s’agit seulement d’un mythe moderne maintenu par les mécanismes socio-psychologiques habituels de ce type de phénomènes.

 ballon-sonde météorologique

Le gouvernement américain explique l’incident par l’écrasement d’un ballon-sonde ultra-secret (Mogul) destiné à espionner les expériences nucléaires militaires soviétiques.

Roswell est devenu l’une des plus célèbres manifestations supposées d’extra-terrestres.

Juillet 1947, William « Mac » Brazel, propriétaire d’un ranch dans une zone désertique et peu accessible près de Roswell, découvre des débris éparpillés sur ses terres sur environ 80m de large et 1km de long. Comme beaucoup d’habitants dans le secteur, Brazel avait déjà récupéré des débris de ballons météo. Intrigué par l’aspect des matériaux, il décide de les montrer à ses plus proches voisins situés à plusieurs kilomètres de là, la famille Proctor. Ceux-ci lui conseillent alors de contacter le shérif de Roswell, lequel juge opportun d’avertir la base militaire la plus proche. Le lieutenant Walter Haut, porte-parole du Roswell Army Air Field (RAAF), fait alors un premier communiqué de presse à la demande du colonel William Blanchard, commandant de la base de Roswell, annonçant qu’ils ont récupéré un disque volant écrasé près d’un ranch à Roswell. Le lendemain, le brigadier général Ramey de la base de Fort Worth, où ont été transportés les débris par avion pour examen, publie un rectificatif annonçant que le disque volant était seulement un ballon-sonde. Une conférence de presse est organisée dans la foulée, où l’on montre aux journalistes des débris facilement identifiables de l’objet qui s’est écrasé, confirmant ainsi officiellement la thèse du ballon.

En 1978, le lieutenant-colonel en retraite Jesse Marcel, qui était arrivé le premier sur les lieux et s’était occupé de la récupération des premiers débris en tant que responsable de la sécurité de la base de bombardiers atomiques, déclare à l’ufologue Stanton Friedman venu l’interviewer que ces débris étaient sûrement d’origine extraterrestre. Il ajoute que les débris montrés par le général Ramey, responsable de la base, aux journalistes n’étaient pas ceux que Marcel lui avait apportés de Roswell. Il fait part de sa conviction selon laquelle les militaires avaient en réalité caché la découverte d’un vaisseau spatial. Son histoire, qui circulera d’abord dans le milieu des ufologues, est à l’origine de plusieurs enquêtes et de livres évoquant une politique du secret imposée par les autorités militaires.

L’histoire de la vidéo de l’autopsie dans un précédent article : L’incroyable histoire des Ovnis – Part3 et autres liens.

*****

La société du Vril est une société secrète mythique, inventée par l’écrivain britannique Edward Bulwer-Lytton, auteur des Derniers Jours de Pompéi, dans un roman de science-fiction The Coming Race publié en 1871 et mettant en scène une race d’hommes souterraine, les Vril-ya, détenteur du Vril (nom probablement dérivé du latin virile) qui leur donne des pouvoirs psychiques comme la télépathie et la télékinésie.

La notion de Vril est développée par Louis Jacolliot, écrivain et consul de France en Inde durant le second empire dans Les Fils de Dieu (1873) et dans Les Traditions indo-européennes (1876).

Le Vril, notion fictionnelle, est repris en 1877 par l’occultiste Helena Blavatsky, fondatrice de la société théosophique, dans son ouvrage Isis Unveiled (Isis dévoilée) comme l’un des noms d’un force mystérieuse et omniprésente.

La société du Vril comporte beaucoup d’éléments communs aux théories de la conspiration :

-des Maîtres cachés (les membres de la société du Vril et leurs antagonismes)
-une évasion par Hitler et tous les autres nazis de Berlin vers le pôle Sud
-des soucoupes volantes, inventions secrètes nazies, et la puissance des chaînes psychiques (en anglais, channeling)
-les Étrangers d’Aldébaran
-Les Grands Anciens

La Société du Vril aussi appelée LOGE LUMINEUSE est une combinaison des idées politiques des Illuminati de Bavière, de mysticisme Hindou, de Théosophie et de la Kabbale. Ce fut le premier groupe nationaliste Allemand qui utilisa le symbole de la swastika comme emblème faisant un lien entre l’occultisme de l’Est et de l’Ouest.

La société du VRIL présenta l’idée d’une utopie socialiste matriarcal souterraine dirigée par des êtres supérieurs qui ont maitrisé la mystérieuse énergie appelée la Force du VRIL. Ils ont atteint un pouvoir sur eux-mêmes et sur les choses qui font d’eux pratiquement des dieux. Pour le moment ils sont cachés. Il est dit qu’ils vivent dans des caves au centre de la Terre. Plus tard ils émergeront pour régner sur nous …

Cf. article secretbase.free et guillaume-delaage

*****

La Société Occulte VRIL

Maria Orsic…la fondatrice de la Société du Vril. Maria Orsic, aussi connu comme Maria Orschitsch était une célèbre médium qui est devenue la cheffe de la Vril Gesellschaft. OFFICIELLEMENT
Elle est née à Vienne (Autriche). Son père était un immigrant croate de Zagreb, sa mère était de Vienne.

Maria bientôt suivi le mouvement national allemand, qui était actif à ce moment, le principal objectif du mouvement était d’annexer l’Autriche avec le Reich allemand. En l’an 1919 Maria s’installe à Munich, à son petit ami, qui devint plus tard son fiancé. On ne sait pas si ils se sont mariés ou non, parce que les deux ont disparu en 1945.
OFFICIEUSEMENT

L’origine,depuis la naissance ,reste douteuse et mystérieuse dans le cas de Maria Orsic.

—> Suite du texte sous la vidéo de la page Youtube

*****

Sources : Wikipédia, youtube, secretbase, delaage

Auteur : Lani

"Blogueuse/webmaster" amateur pour Nico & Mariana avec un site professionnel les mettant en valeur et la pleine lumière sur leur chaîne.

%d blogueurs aiment cette page :