Shinjuku

Shinjuku est l’un des 23 arrondissements spéciaux fondés en 1947 en remplacement de la municipalité de Tokyo. C’est là que se trouve le gouvernement de la préfecture de Tokyo.

C’est l’arrondissement de Tokyo comptant le plus grand nombre d’étrangers : il s’agit d’abord de ressortissants de Corée (du Nord et du Sud), de Chine, du Viet Nam, de Birmanie et des Philippines.

De façon plus restreinte, Shinjuku est un quartier situé autour de la gare de Shinjuku. C’est l’un des quartiers les plus animés de Tokyo, mais aussi un haut lieu des affaires abritant le siège de nombreuses grandes sociétés. La plupart des grands magasins japonais sont présents à Shinjuku. On y trouve aussi des cinémas, restaurants, bars, et des hôtels internationaux.

Article Wikipédia – Géo, Histoire, Economie & transports : https://fr.wikipedia.org/wiki/Shinjuku#G.C3.A9ographie

Ici Japon : http://www.ici-japon.com/voyage-japon/quartiers/shinjuku

Shinjuku est lui-même divisé en plusieurs quartiers hauts en couleurs (parmi lesquels Kabukicho, Okubo ou Takadanobaba) et abrite notamment l’un des plus grands parcs de Tokyo, le Shinjuku Gyoen.

*****

Shinjuku Gyoen – Le jardin impérial de Tokyo

Gyoen

shinjuku gyoen

58 hectares, contenant plus de 20.000 arbres, le parc est notamment célèbre pour ses 1.500 cerisiers qui se déclinent en 3 sortes de sakura, pour une floraison variée au début du printemps. Plus tôt, ce sont les pruniers japonais qui leur préparent le terrain, permettant aux visiteurs de début mars d’apprécier un spectacle parfois confondu avec ohanami (coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs).

Une autre particularité du Shinjuku Gyoen est qu’il contient aussi bien un jardin japonais que des jardins de style français (créé fin XIXe par le paysagiste Henri Martinet, intendant des jardins de Versailles) et anglais, offrant ainsi un spectacle parfois inattendu en plein Tokyo. Au-delà de la balade sur les vastes pelouses et autour des étangs, une maison de thé est ouverte aux visiteurs sur son flanc sud-est, ainsi qu’une serre pour admirer d’étonnantes plantes subtropicales.

*****

Kabukicho – Le quartier chaud de Shinjuku

Fréquentable en journée par le grand public, il y règne une atmosphère pour adultes à la nuit tombée. Sous les enseignes illuminées, les bars populaires côtoient des établissements plus privés comme les « love hotels » et les « soap lands » où la prostitution est parfois présente.

*****

Le Golden Gai

Il consiste en six petites ruelles, trop étroites pour y faire passer même une petite voiture, où s’alignent environ 200 bars et cafés. Les bâtiments sont vétustes et les allées défoncées. Chaque bâtiment ne fait que quelques mètres de large, et la plupart ont un petit escalier menant à l’étage, soit a un appartement, soit à un autre établissement. Les enseignes sont faites d’un mélange éclectrique de logos plus ou moins énigmatiques.

Il ne prend réellement vie que tard dans la soirée, alors qu’ouvre la plupart des bars, vers 21-22h.

*****

Jeudi 28 Septembre 2017

Découverte en live du quartier de Shinjuku, yakusas.

Lani @+

Sources : Wikipédia, Kanpaï, web, blogs&sites tourisme

********************************************************

Auteur : Ingrid Lani

Après RIP il me semblait normal de suivre Nico & Mariana dans leur nouvelle aventure. Fidèle depuis le 1er jour, modo + tipeuse + blogueuse pour un soutient sans faille et assumé.