Kamakura et Replays

*****

Kamakura est une ville de la préfecture de Kanagawa, au Japon. Elle est située au bord de l’océan Pacifique, à 50 km au sud-ouest de Tokyo (environ une heure de train) et un peu moins de Yokohama, sur la péninsule de Miura. Kamakura s’étend sur 39,60 km2 .
Continuer la lecture de « Kamakura et Replays »

Parc hanté de Toyama et l’Unité 731

*****

Situé à seulement 20 mn à pied de la gare de Shinjuku, le parc de Toyama a deux visages : le jour, vous pouvez facilement vous promener dans le parc joyeux et familial, mais la nuit …

Au fil des ans, les habitants et les visiteurs audacieux ont rapporté un certain nombre d’expériences étranges, notamment entendre une voix désincarnée pleurer depuis la petite colline du parc, Hakone Yama. Cette activité a attiré des touristes chasseurs de fantômes, en particulier sur la colline orientale de Toyama Park, où l’on dit qu’un homme sanglotant et désincarné serait présent. D’autres personnes vivant près du parc ont déclaré avoir vu un hitodama, une boule de lumière enflammée qui apparaît lorsque l’âme d’une personne a été séparée de son corps.

Il y a quelques décennies à peine, ce site était l’une des scènes de meurtres de masse et d’expérimentation humaine les plus sombres du Japon : l’Unité 731. Continuer la lecture de « Parc hanté de Toyama et l’Unité 731 »

Fujiyoshida

Fujiyoshida est une municipalité ayant le statut de ville, depuis 1951, dans la préfecture de Yamanashi. La ville est jumelée avec Chamonix-Mont-Blanc depuis 1978. Elle est à 2h de Tokyo.

La ville Fujiyoshida symbolise l’entrée de la région des 5 lacs près du Mont Fuji et est la principale porte pour commencer l’ascension du mont Fuji.

*****

*****

Le sanctuaire Fuji Sengen-jinja avec son allée de lanternes de pierre Continuer la lecture de « Fujiyoshida »

Retour du Japon

Vendredi 13 Septembre 2017

*****

Qu’est-ce qu’un site mégalithique ?

Mégalithe, du grec « megas : grand » et « lithos : pierre ».

Un mégalithe est un monument constitué d’une ou plusieurs pierres de grandes dimensions, érigées (ou levées) par les hommes, sans l’aide de mortier ou de ciment pour fixer la structure. Continuer la lecture de « Retour du Japon »

Le temple Senso-ji

Lundi 09 Octobre 2017

Retour à Tokyo, au Sensō-ji et sa pagode à 5 étages, dans le quartier d’Asakusa. C’est le plus vieux temple de la capitale japonaise et il est dédié à la déesse bodhisattva Kannon (un esprit connu pour sa bienveillance et sa capacité à soulager les êtres de leurs souffrances ). Continuer la lecture de « Le temple Senso-ji »

Wakayama

Wakayama est la capitale de la préfecture de Wakayama dans la région du Kansai sur Honshū, la plus grande île du Japon.

Elle est bordée au nord par des montagnes et la préfecture d’Osaka, et traversée par la rivière Kinokawa.

Au centre de la ville se trouve le château de Wakayama, construit sur le mont Torafusu (« un tigre se penchant sur le côté »).

La ville a été fondée le 01/04/1889. Le sanctuaire Awashima-jinja fait parti de son patrimoine. Continuer la lecture de « Wakayama »

Le pavillon d’or : Le Kinkaku-ji

Mardi 03 Octobre 2017

*****

Essayons de compléter un peu l’histoire et la visite de ce beau pavillon :

kyoto-kinkakuji-4

Kinkakuji-dorures-Kyoto

De son vrai nom Rokuon-ji (temple impérial du jardin des cerfs), le pavillon d’or est aujourd’hui appelé plus généralement : Kinkaku-ji (temple du pavillon d’or) se situe au pied des montagnes de Kyoto.

Kintsune Saionji (1171-1244) achète le site et y fit ériger un temple, achevé en 1224, afin d’attirer la protection des dieux sur sa famille.

Le shôgun Ashikaga Yoshimitsu (1358 – 1408) abdique en 1394 en faveur de son fils de 9 ans, Yoshimochi et entre ensuite dans les ordres bouddhistes, à l’âge de 38 ans. Désireux d’instaurer une marque forte de pouvoir dans la capitale impériale, Ashikaga Yoshimitsu, achète au clan Saioji déchu, le site sur lequel se trouve une villa en ruine. Continuer la lecture de « Le pavillon d’or : Le Kinkaku-ji »

Fushimi inari

—> La légende raconte que les couples, qui se promènent au Fushimi Inari la nuit, disparaissent…

*****

Fushimi Inari taisha est un sanctuaire shinto fondé en 711 et dédié aux divinités de l’agriculture et plus particulièrement au kami Inari. Il se situe à Fushimi-ku à Kyoto.

L’allée d’accès au sanctuaire, près du sommet de Inariyama

Inari est initialement le kami (divinité/esprit vénéré) shinto des céréales, puis des fonderies et du commerce, ainsi que le gardien des maisons.

kitsune

Ce sanctuaire est surtout connu pour ses milliers de torii rouge-vermillon formant un chemin sur le mont Inari, sur lequel le temple est construit, et menant à une magnifique forêt. Continuer la lecture de « Fushimi inari »