Le Hat Man, légende urbaine

*****

Parmi les légendes urbaines étranges, le Hat Man se distingue pour être rapporté avec la même description cohérente, et l’incapacité de discerner si le Hat Man est en fait une hallucination ou une sorte d’entité paranormale.

Le Hat man (L’Homme-Chapeau), parfois appelé l’Homme Gris ou l’Homme-Ombre, est une entité décrite comme un homme portant un chapeau à larges bords et un long manteau. Lors de certaines rencontres, le Hat Man est décrit comme portant un chapeau de cow-boy, un chapeau en feutre ou un haut-de-forme plus ancien, et portant parfois un manteau noir, un costume avec et/ou même une barbe.

Quand le Hat Man apparaît, le témoin dort habituellement, bien que dans certains témoignages, les utilisateurs de Ouija aient également décrit avoir rencontré le Hat Man, ainsi que des victimes présumées d’enlèvements extraterrestres.

Résultat de recherche d'images pour "le hatman"

Indépendamment du moment ou de la situation dans laquelle apparaît l’Homme-Chapeau, l’entité semble être attirée par les enfants, même si dans des cas rares, des adultes sont visés.

Certains suggèrent que l’homme-chapeau est en réalité un (ou plusieurs) membres d’un phénomène connu sous le nom de «peuple de l’ombre» (encore plus connu sous Shadow People), qui sont des entités qui semblent être des silhouettes humanoïdes extrêmement ressemblante au Hat Man. Initialement, les Shadow People sont décrits comme apparaissant dans la vision périphérique des gens, avec le temps, ils apparaissant de plus en plus distinctement, bien qu’il n’ait aucune caractéristique discernable. Pendant que ces rencontres se produisent, les individus rapportent un sentiment de peur, d’anxiété et de paranoïa, et parfois un sentiment de contact tactile ou auditif.

*****

Heidi Hollis, l’auteur de The Hat Man: la Vraie Histoire des rencontres maléfiques, suggère que l’Homme-Chapeau est une entité démoniaque, ou un serviteur du Diable. Cette croyance est très similaire à la vision historique de l’Homme-Chapeau et du peuple de l’ombre, qui soutenait que de telles entités étaient réellement des ombres (l’esprit d’une personne morte) du monde souterrain.

 de Heidi Hollis

Broché – Juillet 2014 – Anglais – Eds. Level Head Publishing – 250p. – Amazon

« Have you seen this man? » It was a simple image and question posted online that sparked a worldwide awareness that-HE IS REAL! From the author who discovered him and told you about The Shadow People-now learn of the new THREAT! Victims worldwide have reported seeing this man peering into their homes, their bedrooms, their cribs, their cars, their lives and even-into their souls! It starts with the feeling of not being alone, only to look to the foot of your bed and find that you were right. There’s a stranger in your room and you know that you see him, worst of all, you know that he sees you, too! You try to scream or run, only to find that you are paralyzed! Terror then reaches new levels as he approaches you, leans within inches of your face and lets you know that he is indeed-your worst nightmare! This is the true story of the beginning of unthinkable horror that you have never heard of before! Not many can say that they named two paranormal phenomena like Heidi Hollis! With her personal story and almost 50 encounters detailed here, you’ll soon find that darkness can hide but the light always wins!

Article veritas-europe

*****

Pour recueillir et aider à partager les rencontres avec le Hat Man, Tim Brown a créé le site Web The Hat Man Project, qui demande aux visiteurs du site « Avez-vous vu le Hat Man? ».

Selon Brown, il aurait eu une rencontre personnelle avec l’Homme-Chapeau, ce qui l’a amené à rechercher d’autres personnes ayant eu des expériences similaires. Sur le site, Brown décrit l’expérience qui l’a initié à ce phénomène, qui s’est produit en 1994 alors qu’il avait 14 ans chez sa grand-mère et arrière-grand-mère. Allongé dans son lit vers 2h du matin, Brown décrit ce qu’il a soudainement vu dans le couloir :

« J’ai vu une grande silhouette humaine, celle-ci ressemblait à celle d’un homme. L’homme n’avait aucune caractéristique distincte. Je ne pouvais voir ni yeux, ni nez ou bouche, seulement des ténèbres. Il ressemblait à une ombre, mais beaucoup plus sombre. Il avait un très large chapeau à larges bords et un long manteau qui volait légèrement lorsqu’il se déplaçait. »

Le jour suivant, Brown découvrit que sa grand-mère et son arrière-grand-mère avaient déjà vu l’entité.

*****

Nombreux forums existent sur le sujet.

 

Sources : hellystar.com, Amazon, veritas-europe

Replay : Le Bigfoot

*****

La cryptozoologie (du grec ancien κρυπτός / kruptós, « caché », ζῷον / zỗion, « animal », et λόγος / lógos, « étude », soit « étude des animaux cachés ») désigne la recherche des animaux dont l’existence ne peut pas être prouvée de manière irréfutable. Ces formes animales sont appelées cryptides.
Le terme a été inventé par le biologiste écossais Ivan T. Sanderson

Ce néologisme est selon le GDT (grand dictionnaire terminologique) une « science qui tente d’étudier objectivement le cas des animaux seulement connus par des témoignages, des pièces anatomiques ou des photographies de valeur contestable ». Lorsque la recherche porte sur des animaux anthropomorphes « cachés » tels que le yéti, on parle plus spécifiquement de cryptoanthropologie.
Il n’existe aucune formation universitaire, ni aucun institut scientifique officiel de cryptozoologie.

Le cryptozoologue le plus connu est Bernard Heuvelmans, docteur en sciences d’origine belge.

MK Ultra

*****

Le projet MK-Ultra, dévoilé en 1975, est le nom de code d’un projet secret paralégal voire illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à développer les techniques de manipulation mentale. Il semble que ce projet ait connu plusieurs évolutions et ait vu le développement de sous-projets et des projets parallèles.

Continuer la lecture de « MK Ultra »

Replay : Mockingbird

*****

L’opération Mockingbird (opération Oiseau moqueur) est une opération de la CIA destinée à influencer les médias des États-Unis et de pays étrangers. Commencées dans les années 1950, ces activités ont été rendues publiques par les investigations de la Commission Church en 1975, puis publiées en 1976.

L’argent étant le nerf de la guerre, la CIA dispose dès ses débuts de fonds illimités. Et, comme toute agence de renseignements digne de ce nom, elle sait qu’une des conditions fondamentales de la victoire tient à un contrôle sans faille de l’opinion publique. Ce sera la mission de l’Opération Mockingbird.

Article sur Investig’Acion :

Déclassifié : Operation Mockingbird, la guerre froide culturelle de la CIA
04 Sep 2017 de CORINNE AUTEY-ROUSSEL

Sources : Wikipedia, investigaction, mondialisation.ca

Ted Bundy, le playboy psychopathe

*****

Ted Bundy, né Theodore Robert Cowell le 24 novembre 1946 au Elizabeth Lund Home for Unwed Mothers de Eleanor Louise Cowell  à Burlington et mort le 24 janvier 1989 à Starke.

L’identité de son père n’a jamais été déterminée avec certitude. Son certificat de naissance assigne la paternité à Lloyd Marshall, un vendeur et vétéran de l’US Air Force mais Louise affirma plus tard avoir été séduite par un marin dont le nom était peut-être Jack Worthington. Sa famille évoqua des soupçons selon lesquels le père aurait pu être Samuel Cowell, le père de Louise, qui était violent et abusif.

Pendant les 3 premières années de sa vie, Bundy vécut à Philadelphie, dans la maison de ses grands-parents maternels, Samuel et Eleanor Cowell, qui l’ont élevé comme leur fils afin d’éviter le stigmate social qui accompagnait les naissances illégitimes à cette époque. La famille, les amis, et même le jeune Ted se sont fait dire que ses grands-parents étaient ses parents et que sa mère était sa sœur aînée.

La biographe et écrivaine Ann Rule, qui connaissait Bundy personnellement, croit qu’il a retracé son acte de naissance original au Vermont, en 1969. Bundy exprima une rancœur envers sa mère tout au long de sa vie pour lui avoir menti à propos de ses véritables parents et de l’avoir laissé le découvrir par lui-même.

En 1950, Louise changea son nom de famille de Cowell à Nelson, enleva son 1er nom, Eleanor, et, à la demande urgente de nombreux membres de la famille, quitta Philadelphie avec son fils pour aller vivre avec les cousins Alan et Jane Scott à Tacoma, Washington. En 1951, Louise rencontra Johnny Culpepper Bundy, un cuisinier d’hôpital, à une soirée pour adultes célibataires à l’église First Methodist de Tacoma. Ils se marièrent plus tard cette année-là et Johnny Bundy adopta légalement Ted. Johnny et Louise eurent 4 enfants et bien que Johnny Bundy essayait d’inclure son beau-fils lors de sorties de camping ou d’autres activités en famille, Ted demeurait distant.

Les souvenirs de Tacoma chez Ted Bundy varient d’un biographe à un autre ainsi que les descriptions de sa vie sociale.

Son seul passe-temps significatif était le ski, qu’il pratiquait avec enthousiasme en utilisant de l’équipement volé et des billets falsifiés. Durant le secondaire, il fut arrêté au moins à deux reprises sur des soupçons de cambriolage et de vol d’auto. Lorsqu’il atteignit 18 ans, les détails de ces incidents furent rayés de son dossier, comme à l’habitude à Washington et dans la plupart des autres États américains

Ted Bundy à l’université en 1965

*****

Pour avoir une idée plus précise du personnage et des explications sur les meurtres, je vous invite à aller sur la Fnac où vous trouverez un epub gratuit de Emily Tibbatts dont un chapitre est dédié à Ted Bundy —> https://www.fnac.com/livre-numerique/a10461661/Emily-TIBBATTS-Tueurs-en-serie .

Tueurs en série

Sur téléphone et pc il vous faut l’appli « kobo » (lecteur de la Fnac) , le chapitre fait 176 pages sur smartphone et 104 sur pc.

*****

BD « Ted Bundy » chez Soleil Eds – Janvier 2010 – Fnac

Ted Bundy

Un être totalement désinhibé et manipulateur qui traversa l’Amérique des années 1970 et qui échappa aux forces de police à de nombreuses reprises grâce à son audace et sa ruse. Avant les meurtres de « Ted », personne n’avait entendu le terme de serial killer… Longtemps après son exécution, nul ne connaît vraiment le nombre exact des jeunes femmes qui furent ses victimes. « En ce qui me concerne, je ne pouvais simplement pas me contenir. Je suis le salaud le plus insensible que vous ayez jamais rencontré », Ted Bundy.

*****

Film « Ted Bundy » de Matthew Bright – 8 juin 2006 en DVD (1h 39min) – Fnac

Ted Bundy

Ted Bundy est un étudiant qui présente bien, a une petite amie et épie d’autres filles par leurs fenêtres d’appartements sous lesquelles il se masturbe. Un soir, il entre chez l’une d’elle, la frappe à coups de marteau, la viole tout en la martelant de coups de poing. Ainsi commence la triste carrière d’un  » inadapté social  » pour lequel le terme  » serial-killer  » fut inventé.

*****

Le tournage sur le biopic de Ted Bundy a démarré. Dans Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, Zac Efron prête ses traits au tueur en série Ted Bundy. Film prévu en 2019.

 photo Twitter

Réalisé par Joe Berlinger, le biopic revient sur la relation compliquée qu’entretenait le serial killer avec sa petite amie Liz. Ted Bundy, qui a commis une trentaine de meurtres et viols dans les années 70, a été exécuté en 1989.

De ce que l’on sait, l’histoire sera racontée du point de vue de la compagne du meurtrier, Elizabeth Kloepfer, campée à l’écran par Lily Collins. John Malkovich interpètrera quant à lui le juge Edward Cowart qui condamna Bundy à la peine de mort.

*****

Sources : Wikipédia, Fnac Allocine, Kobo

Replay vidéo : XFiles

*****

Saison 1 en 24 épisodes en 1994

Saison 2 en 25 épisodes en 1995

Saison 3 en 24 épisodes en 1996

Saison 4 en 24 épisodes en 1997

Saison 5 en 20 épisodes en 1998

X-Files le film, 1998

Saison 6 en 22 épisodes en 1999

Saison 7 en 22 épisodes en 2000

Saison 8 en 21 épisodes en 2001

Saison 9 en 20 épisodes en 2002

X-Files Régénération, 2008

Saison 10 en 6 épisodes en 2016

Saison 11 en 10 épisodes en 2018

Description de cette image, également commentée ci-après

Replay vidéo coup d’coeur : Sense8

*****

Sense8 est une série télévisée américaine de science-fiction en 24 épisodes, créée par Lana et Lilly Wachowski et Joseph Michael Straczynski et diffusée entre le 5 juin 2015 et le 8 juin 2018 sur la plateforme de vidéo à la demande Netflix.

L’histoire tourne autour de huit personnes, réparties à travers le monde, qui deviennent soudainement connectées sur les plans intellectuel, émotionnel et sensoriel. La série explore des thèmes que ses réalisatrices pensent être généralement ignorés par les séries de science fiction, notamment la politique, l’identité, la sexualité, le genre et la religion.

1ère Saison de 2015 en 12 épisodes

2ème Saison de 2016-2018 en 12 épisodes

Le 1er juin 2017, Netflix annonce l’annulation de la série quelques semaines après la mise en ligne de la deuxième saison. Ted Sarandos explique quelques jours plus tard qu’en dépit de sa qualité et de sa fanbase, la série ne générait pas assez de profits pour rembourser les énormes sommes d’argent que requérait sa production.

Le 29 juin 2017, Lana Wachowski annonce sur Twitter que suite à la mobilisation des fans, Netflix accepte de produire un épisode spécial de deux heures qui servira de conclusion à la série.

Replay : Phénomène Ovni, Mufon, Elizondo (liens)

*****

Le café de l’inexpliqué – Camille : http://lecafedelinexplique.com/

MUFON explications sur Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mutual_UFO_Network

Site officiel du Mufon : http://mufonfrance.com/

To the stars … Academy of arts & sciences : https://dpo.tothestarsacademy.com/

Liste des scientifiques ayant travaillé sur le programme secret US AATIP : https://nicomariana.com/wp-content/uploads/2018/07/list_of_studies-ver1.0.pdf

AATIP —> https://rr0.org/org/us/dod/dia/projet/aatip/