Ted Bundy, le playboy psychopathe

*****

Ted Bundy, né Theodore Robert Cowell le 24 novembre 1946 au Elizabeth Lund Home for Unwed Mothers de Eleanor Louise Cowell  à Burlington et mort le 24 janvier 1989 à Starke.

L’identité de son père n’a jamais été déterminée avec certitude. Son certificat de naissance assigne la paternité à Lloyd Marshall, un vendeur et vétéran de l’US Air Force mais Louise affirma plus tard avoir été séduite par un marin dont le nom était peut-être Jack Worthington. Sa famille évoqua des soupçons selon lesquels le père aurait pu être Samuel Cowell, le père de Louise, qui était violent et abusif.

Pendant les 3 premières années de sa vie, Bundy vécut à Philadelphie, dans la maison de ses grands-parents maternels, Samuel et Eleanor Cowell, qui l’ont élevé comme leur fils afin d’éviter le stigmate social qui accompagnait les naissances illégitimes à cette époque. La famille, les amis, et même le jeune Ted se sont fait dire que ses grands-parents étaient ses parents et que sa mère était sa sœur aînée.

La biographe et écrivaine Ann Rule, qui connaissait Bundy personnellement, croit qu’il a retracé son acte de naissance original au Vermont, en 1969. Bundy exprima une rancœur envers sa mère tout au long de sa vie pour lui avoir menti à propos de ses véritables parents et de l’avoir laissé le découvrir par lui-même.

En 1950, Louise changea son nom de famille de Cowell à Nelson, enleva son 1er nom, Eleanor, et, à la demande urgente de nombreux membres de la famille, quitta Philadelphie avec son fils pour aller vivre avec les cousins Alan et Jane Scott à Tacoma, Washington. En 1951, Louise rencontra Johnny Culpepper Bundy, un cuisinier d’hôpital, à une soirée pour adultes célibataires à l’église First Methodist de Tacoma. Ils se marièrent plus tard cette année-là et Johnny Bundy adopta légalement Ted. Johnny et Louise eurent 4 enfants et bien que Johnny Bundy essayait d’inclure son beau-fils lors de sorties de camping ou d’autres activités en famille, Ted demeurait distant.

Les souvenirs de Tacoma chez Ted Bundy varient d’un biographe à un autre ainsi que les descriptions de sa vie sociale.

Son seul passe-temps significatif était le ski, qu’il pratiquait avec enthousiasme en utilisant de l’équipement volé et des billets falsifiés. Durant le secondaire, il fut arrêté au moins à deux reprises sur des soupçons de cambriolage et de vol d’auto. Lorsqu’il atteignit 18 ans, les détails de ces incidents furent rayés de son dossier, comme à l’habitude à Washington et dans la plupart des autres États américains

Ted Bundy à l’université en 1965

*****

Pour avoir une idée plus précise du personnage et des explications sur les meurtres, je vous invite à aller sur la Fnac où vous trouverez un epub gratuit de Emily Tibbatts dont un chapitre est dédié à Ted Bundy —> https://www.fnac.com/livre-numerique/a10461661/Emily-TIBBATTS-Tueurs-en-serie .

Tueurs en série

Sur téléphone et pc il vous faut l’appli « kobo » (lecteur de la Fnac) , le chapitre fait 176 pages sur smartphone et 104 sur pc.

*****

BD « Ted Bundy » chez Soleil Eds – Janvier 2010 – Fnac

Ted Bundy

Un être totalement désinhibé et manipulateur qui traversa l’Amérique des années 1970 et qui échappa aux forces de police à de nombreuses reprises grâce à son audace et sa ruse. Avant les meurtres de « Ted », personne n’avait entendu le terme de serial killer… Longtemps après son exécution, nul ne connaît vraiment le nombre exact des jeunes femmes qui furent ses victimes. « En ce qui me concerne, je ne pouvais simplement pas me contenir. Je suis le salaud le plus insensible que vous ayez jamais rencontré », Ted Bundy.

*****

Film « Ted Bundy » de Matthew Bright – 8 juin 2006 en DVD (1h 39min) – Fnac

Ted Bundy

Ted Bundy est un étudiant qui présente bien, a une petite amie et épie d’autres filles par leurs fenêtres d’appartements sous lesquelles il se masturbe. Un soir, il entre chez l’une d’elle, la frappe à coups de marteau, la viole tout en la martelant de coups de poing. Ainsi commence la triste carrière d’un  » inadapté social  » pour lequel le terme  » serial-killer  » fut inventé.

*****

Le tournage sur le biopic de Ted Bundy a démarré. Dans Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, Zac Efron prête ses traits au tueur en série Ted Bundy. Film prévu en 2019.

 photo Twitter

Réalisé par Joe Berlinger, le biopic revient sur la relation compliquée qu’entretenait le serial killer avec sa petite amie Liz. Ted Bundy, qui a commis une trentaine de meurtres et viols dans les années 70, a été exécuté en 1989.

De ce que l’on sait, l’histoire sera racontée du point de vue de la compagne du meurtrier, Elizabeth Kloepfer, campée à l’écran par Lily Collins. John Malkovich interpètrera quant à lui le juge Edward Cowart qui condamna Bundy à la peine de mort.

*****

Sources : Wikipédia, Fnac Allocine, Kobo

Auteur : Lani

"Blogueuse/webmaster" amateur pour Nico & Mariana avec un site professionnel les mettant en valeur et la pleine lumière sur leur chaîne.